•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un incendie a éclaté à l’arrière du TNM au centre-ville de Montréal

Un bâtiment est la proie des flammes.

L'incendie a touché la partie arrière du TNM, où est présentement construite une deuxième salle de spectacles.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

Un incendie s’est déclaré jeudi matin près du Théâtre du Nouveau Monde (TNM), au centre-ville de Montréal.

Des flammes à l'intérieur d'un édifice.

Des tisons dus à des travaux de soudure sur le toit seraient possiblement la source de l'incendie, selon les pompiers.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Le feu s’est déclaré vers 7 h 30, dans la partie arrière du TNM, où des travaux d’agrandissement sont en cours. Une centaine de pompiers de Montréal ont répondu à une deuxième alarme. Vers 8 h 30, le feu était maîtrisé.

Des travaux effectués sur le toit, vers 7 h 20, avec de la soudure [et] des tisons sont tombés à l’intérieur, explique le chef de section au Service de sécurité incendie de Montréal, Patrick Fournel.

De nombreux pompiers dans une rue de Montréal.

Une centaine de pompiers de Montréal ont combattu le feu, qui est désormais maîtrisé.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

La directrice générale et artistique du TNM, Lorraine Pintal, se dit désespérée, sous le choc après l’incendie qui a endommagé l’institution théâtrale montréalaise. Je suis encore sous le choc [...] et c’est émotif parce que c’est une maison qui nous appartient à nous tous, souffle-t-elle.

Mme Pintal précise que c’est la salle des amplis qui est touchée, et [que] c’est elle qui accueille tous les systèmes électriques au TNM. Elle ajoute que malheureusement, il y a de l’eau qui a coulé sur ces appareils-là [et que l’équipe] attend des expertises.

C’est difficile de dire en ce moment qu’est-ce qui fonctionne et qu’est-ce qui ne fonctionne pas, mais ce serait très imprudent de faire venir des spectateurs en fin de semaine, lance Mme Pintal.

Elle poursuit en disant que là où la tragédie est moins grave [c’est que] la salle n’est pas touchée, le décor est correct [et] il n’y a pas de dommages importants.

Par contre, c'est la fumée qui cause le plus de problèmes [et] bien sûr, tous les systèmes de sécurité et nos appareils scéniques, affirme Mme Pintal. Les équipes de nettoyage sont déjà sur place, ajoute-t-elle.

Trois représentations annulées

La première de la pièce Les sept branches de la rivière Ôta de Robert Lepage était prévue vendredi soir. La décision d’annuler les trois premières représentations du spectacle a été prise par l’équipe du TNM jeudi matin, confirme Mme Pintal.

Malheureusement, on va devoir annuler les trois représentations – celles de vendredi, samedi et dimanche, se désole-t-elle. On préfère tout annuler pour la fin de semaine et être fin prêts pour accueillir le public la semaine prochaine, souhaite Mme Pintal.

Nous, on croit au moins qu’on peut déplacer [la représentation] de vendredi [et] la date sera communiquée au public rapidement, indique-t-elle, avant d’ajouter que l’équipe du TNM est en pourparlers avec les artistes pour voir si on ne peut pas reporter aussi les deux autres représentations, qui pourraient même avoir lieu avant la fête du Travail, note Mme Pintal.

La directrice avait fait des pieds et des mains pour poursuivre les activités du théâtre malgré les aléas créés par la pandémie de COVID-19.

J’avoue que comme début de saison, là, j’ai besoin des déesses du théâtre pour qu’elles nous aident, évoque Mme Pintal.

Avant l’incendie de jeudi, le TNM avait le vent dans les voiles, notamment par le projet d’agrandissement qui devrait permettre d’offrir une deuxième salle de spectacle à partir de 2023; mais le feu va peut-être bousculer ce calendrier.

Un incendie a fait rage ce matin au Théâtre du Nouveau Monde sur la rue Sainte-Catherine. Le feu a nécéssité une 2e alerte. On en parle avec Lorraine Pintal, directrice générale et artistique du Théâtre du Nouveau Monde.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !