•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

TikTok cible le contenu politique payé en vue des élections législatives américaines

Un téléphone affichant le logo de TikTok, devant le drapeau des États-Unis.

TikTok veut limiter le nombre de publicités politiques faites par des créatrices et créateurs de contenu rémunérés sur sa plateforme.

Photo : Getty Images / Cindy Ord

Agence France-Presse

TikTok entend se montrer plus vigilant sur la nature des contenus politiques publiés sur le réseau social avant le scrutin législatif américain du 8 novembre.

Les publicités à caractère politique sont proscrites sur la plateforme depuis octobre 2019, mais certains annonceurs étaient parvenus à contourner cette interdiction en passant par des influenceuses et des influenceurs rémunérés lors du scrutin de 2020.

Pour y remédier, TikTok va sensibiliser les créateurs et les créatrices directement ainsi que sur le réseau social, et s'engage à retirer tout contenu mis en ligne par une personne payée par un annonceur politique, selon ce qu'a indiqué dans un message publié sur le site officiel Eric Han, responsable de la sécurité des contenus pour les États-Unis.

Quant aux contenus mis en ligne spontanément par les utilisatrices et les utilisateurs non rémunérés, des algorithmes et du personnel de TikTok s'assurent qu'ils ne promeuvent pas la désinformation, le harcèlement, les messages haineux et l'extrémisme violent, selon le réseau social.

Vérification des faits du côté de TikTok

Le groupe collabore également avec des organisations externes qui vérifient la fiabilité des contenus et l'alertent sur des vidéos contenant des affirmations fausses ou erronées.

La filiale du groupe chinois ByteDance entend également faire acte de pédagogie et diriger les utilisateurs et les utilisatrices en quête d'informations sur le scrutin vers des sources externes qu'elle considère comme fiables.

TikTok a créé, sur son application, une plateforme dédiée aux élections américaines qui propose du contenu relatif aux modalités du scrutin, à l'inscription sur les listes électorales, ainsi qu'aux candidats, et publiera des estimations le soir des résultats.

Meta s'attaque à la désinformation

Mardi, Meta avait également annoncé ses mesures prises pour faciliter l'accès à des informations pratiques vérifiées sur l'élection ainsi que pour lutter contre la désinformation et la manipulation.

Elles sont similaires à celles mises en place lors des élections de 2020, avec une équipe dédiée.

Facebook écartera notamment toute tentative de désinformation quant aux modalités du scrutin et refusera toute publicité encourageant à ne pas se rendre aux urnes ou contestant les résultats du scrutin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !