•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un camp pour lutter contre les changements climatiques grâce aux traditions métisses

Will Goodon, à gauche, et Leah LaPlante, de la Fédération métisse du Manitoba, aident les jeunes à fabriquer des lance-pierres dans le cadre du programme MELT tenu à Brandon du 8 au 12 août 2022.

Will Goodon, à gauche, et Leah LaPlante, de la Fédération métisse du Manitoba, aident les jeunes à fabriquer des lance-pierres dans le cadre du programme MELT, à Brandon, du 8 au 12 août 2022.

Photo : Will Goodon

Radio-Canada

De jeunes Métis du Manitoba ont eu la chance, la semaine dernière, de participer à un camp pour les aider à comprendre le monde qui les entoure et l'impact des changements climatiques, tout en partageant des apprentissages des traditions métisses.

C'est la Fédération métisse du Manitoba (MMF) qui a organisé ce camp au Centre de découverte Riverbank à Brandon du 8 au 12 août.

Le programme Metis Environmental Leaders of Tomorrow (MELT) était destiné aux jeunes Métis d'âge scolaire.

La vice-présidente de la région sud-ouest de MMF, Leah LaPlante, a eu la chance de participer à une journée avec les jeunes.

Le programme MELT est important, affirme-t-elle, car il inspire les leaders environnementaux de demain.

Nous savons tous que l'environnement est en danger, et il faut que chacun d'entre nous, jeune et moins jeune, travaille ensemble, suggère-t-elle

Il faut enseigner et garder à l'esprit la conservation et les bonnes pratiques lorsqu'il s'agit d'eau propre et d'une terre saine et de la nourriture que nous récoltons sur la terre, poursuit-elle.

On nous a tous appris à prendre soin de ce que nous utilisions, en provenance de la terre, du lac, du sol ou des arbres.

Mme LaPlante a grandi au bord du lac Metigoshe, dans le sud-ouest du Manitoba. Elle a passé son enfance à explorer la nature. Son père, comme beaucoup d'hommes de la communauté, était trappeur, et sa mère avait un grand jardin.

Les enfants aidaient dans ces espaces, apprenant des leçons importantes sur la conservation et la préservation des traditions familiales transmises depuis des générations, relate-t-elle.

Grâce au programme, les jeunes participent à différentes activités pour apprendre à connaître la terre et l'impact des changements climatiques.

Au menu, le canot, la pêche, des ateliers de trappe et des activités à saveurs culturelles, selon le site Internet de la MMF.

Les jeunes participants du programme MELT tenu à Brandon au Manitoba du 8 au 12 août 2022.

Le programme MELT tenu à Brandon était destiné aux jeunes Métis d'âge scolaire.

Photo : Will Goodon

Le représentant de la région sud-ouest pour la Fédération métisse du Manitoba, Will Goodon, ajoute qu'une de ces activités était la conception d'un lance-pierre.

À l'époque, les lance-pierres n'étaient pas seulement un jouet pour les jeunes Métis […] mais aussi un outil, rappelle-t-il.

Ils apprenaient à subvenir à leurs besoins, qu'il s'agisse de petits animaux, de lapins ou de perdrix. C'est aussi très amusant.

Des leaders de demain

Selon M. Goodon, il est nécessaire de faire de l'éducation en matière de conservation et de biodiversité. Il estime que revenir vers la terre peut aider les gens à comprendre le monde qui les entoure.

Comme nous le savons, le changement climatique, la biodiversité et les défis liés à la conservation dans le monde entier posent de graves problèmes. Comme nation autochtone, je pense qu'il est important pour nous d'être des leaders, et ces jeunes le sont, lance-t-il.

M. Goodon espère voir le programme MELT prendre de l'expansion dans d'autres régions du Manitoba.

Il espère que le programme aidera les jeunes à devenir des ambassadeurs de la Nation métisse et qu'il aidera à continuer de faire prospérer les communautés autochtones.

L'an dernier, la Fédération métisse du Manitoba a reçu 1,5 million de dollars du Fonds de sensibilisation et d'action pour le climat du gouvernement fédéral pour la mise sur pied du programme MELT.

Avec les informations de Chelsea Kemp

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !