•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des appartements pourraient remplacer l’église Saint-Nom-de-Jésus à Rivière-du-Moulin

Une église fermée vue de l'extérieur en été.

L’ancienne église Saint-Nom-de-Jésus, dans le secteur de Rivière-du-Moulin à Chicoutimi, serait démolie pour laisser placer à des appartements.

Photo : Radio-Canada / Myriam Gauthier

Radio-Canada

L’ancienne église Saint-Nom-de-Jésus à Chicoutimi pourrait finalement être démolie pour laisser place à une douzaine d'appartements.

Deux promoteurs ont déposé récemment un projet auprès de la Ville afin de remplacer l’ancien lieu de culte situé sur le boulevard du Saguenay, dans le secteur Rivière-du-Moulin.

Le projet avait été mis sur la glace en raison de la pandémie de COVID-19.

La présidente du Comité consultatif d’urbanisme (CCU) de Chicoutimi, Mireille Jean, accueille positivement le projet des promoteurs.

C’est un projet très positif. On sait que des logements, on en manque. C’est un secteur qui est à valoriser, a d’abord indiqué la conseillère municipale.

Mireille Jean pose devant une église fermée.

Mireille Jean est conseillère municipale et présidente du Comité consultatif d'urbanisme (CCU) de l'arrondissement de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Myriam Gauthier

Les promoteurs ont reçu l’autorisation de construire un bâtiment plus élevé, sous certaines conditions.

On a quand même accepté le projet, parce qu’on appuie le projet, car on trouve que c’est un bon projet, mais on demande à l’entrepreneur de s’assurer que ça va s’intégrer à la hauteur. Donc, au lieu de faire un bloc carré, de peut-être faire un bloc qui va s’intégrer avec le voisinage. Donc, ça va pouvoir exister quand même, mais de façon plus harmonieuse, a-t-elle poursuivi.

La résolution d'appui du CCU est aussi conditionnelle à l'obtention de l'autorisation de la Ville pour la démolition de l'immeuble.

L’ancienne église, qui est désacralisée et qui n’est plus considérée comme un bâtiment patrimonial, n’est plus entretenue depuis quelques années. Elle a abrité un parc de planches à roulettes jusqu’en 2018. L'édifice avait alors été jugé non sécuritaire.

Une église fermée vue de l'extérieur.

L’ancienne église Saint-Nom-de-Jésus, qui est désacralisée et qui n’est plus considérée comme un bâtiment patrimonial, n’est plus entretenue depuis quelques années. Elle a abrité un parc de planche à roulettes jusqu’en 2018.

Photo : Radio-Canada / Myriam Gauthier

Un des deux promoteurs, Mathieu Leblanc, n'a pas voulu accorder d'entrevue lorsque contacté par Radio-Canada.

Avec les informations de Myriam Gauthier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !