•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le défenseur des enfants de l’Î.-P.-É. va enquêter sur la mort d’une fillette de 9 ans

Olivia Rodd, 9 ans, et sa mère Danielle White, 47 ans, sont mortes dans un meurtre-suicide à l’été 2020.

Marvin Bernstein, défenseur indépendant des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard, en juin 2020.

Marv Bernstein, défenseur des enfants et de la jeunesse de l'Île-du-Prince-Édouard, en juin 2020.

Photo : CBC / Kerry Campbell

Radio-Canada

Le défenseur des enfants et de la jeunesse à l’Île-du-Prince-Édouard a ouvert une enquête sur le meurtre d’une fillette de 9 ans.

Meurtre-suicide

Olivia Rodd et sa mère, Danielle White, 47 ans, sont mortes d’une intoxication au monoxyde de carbone. Leurs corps ont été découverts le 18 juillet 2020 dans la résidence de Mme White à Charlottetown.

Après une enquête, le coroner a conclu que le décès d’Olivia Rodd était le résultat d’un homicide survenu le 14 juillet, et que la mère s’était suicidée par après.

Portrait en noir et blanc d'une petite fille.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Olivia Rodd

Photo : fournie par la famille

Danielle White, a-t-on appris de proches interrogés dans le cadre de cette enquête, avait été hospitalisée pour des raisons de santé mentale en 2013, 2016 et 2018.

Séparés, les parents avaient la garde partagée de la petite fille. À l’enquête du coroner, qui s’est déroulée de décembre à février dernier, le père de l’enfant avait dénoncé le manque de suivi psychologie et critiqué la psychiatre de son ex-conjointe qui, disait-il, annulait ses rendez-vous sans en planifier de nouveaux.

Marv Bernstein, le défenseur des enfants et des jeunes, a l’autorité de réviser les conclusions de l’enquête du coroner et de mener sa propre investigation. Il a informé les membres des familles Rodd et White qu’il avait pris cette initiative, a indiqué mercredi son bureau dans un communiqué.

Véhicules de police et ruban jaune devant une maison.

Les corps d'Olivia Rodd et de Danielle White ont été découverts le 20 juillet 2020 dans ce domicile de l'avenue Lilac, dans le quartier Sherwood à Charlottetown.

Photo : CBC / Tony Davis

Différentes de celles du coroner, les enquêtes du bureau du défenseur des enfants et de la jeunesse sont confidentielles lorsqu’elles portent sur la mort d’un enfant. L’objectif n’est pas de déterminer qui est à blâmer pour le décès, mais plutôt de mieux en comprendre les circonstances afin qu’elles ne se répètent pas.

Le défenseur peut identifier les défaillances systémiques qui mènent à la mort d’un enfant, suggérer des changements aux lois et politiques, et formuler des recommandations.

En tant que province, nous pouvons honorer la mémoire d’Olivia en déployant tous nos efforts pour améliorer les programmes et les services offerts aux enfants, aux jeunes et à leurs familles, afin qu’aucune autre enfant, famille ou communauté ne vivent une telle tragédie dans le futur, a écrit Marv Bernstein.

La mort d’Olivia Rodd sera examinée plus en détail et dans une perspective de droits des enfants, a indiqué le bureau du défenseur.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.