•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Franc succès du Festival Fringe à Edmonton, selon les organisateurs

Une scène de spectacle de rue du Fringe festival 2022 à Edmonton.

Le Festival Fringe d’Edmonton est un incontournable parmi les événements des arts de la scène dans le monde et le plus important du genre en Amérique du Nord.

Photo : Radio-Canada / India Lafond

Sofiane Assous

Le quartier Old Strathcona, à Edmonton, vibre depuis une semaine au rythme des performances « innovantes » à l’occasion du 41e Festival international du théâtre Fringe d'Edmonton.

Même si le festival ne connaît pas l’affluence des années d’avant la pandémie, les organisateurs semblent satisfaits de l’ambiance qui règne et du nombre de spectacles et de visiteurs atteint à ce jour.

La grande manifestation qui se déroule jusqu’au 21 août avenue Whyte est la plus importante du genre en Amérique du Nord.

Qu'il s'agisse d'une pièce de théâtre ou d'une comédie musicale sur une scène principale ou dans un pub local, une librairie ou même dans la rue, il y en a pour tous les goûts.

Aytahn Ross.

Le coordinateur des artistes de rue, Aytahn Ross, pense que le volume du festival va doubler l’année prochaine et dépasser son ampleur habituelle, connue jusqu’en 2019.

Photo : Radio-Canada / India Lafond

C'est l'avis d'Aytahn Ross, clown de profession et coordinateur des artistes de rue du Fringe.

Pour lui, la première semaine est déjà un succès : Même si on n'est qu’à 70 % de la fréquentation qui prévalait en 2019.

Il y a moins d'artistes et moins de spectacles cette année. Il y a 166 spectacles de théâtre et une dizaine d'artistes de rue. Normalement, il y a 200 ou 300 spectacles de théâtre et des dizaines d'artistes de rue, dit Aytahn Ross.

Aytahn Ross estime cependant que c'est un bon retour du Festival Fringe. Pour le nombre d'artistes et de spectacles [existants], je pense que la foule est excellente, se réjouit-il.

« Les gens veulent sortir, veulent voir des spectacles [...] ils veulent avoir du fun, des festivals, de l'animation. L'énergie est là. »

— Une citation de  Aytahn Ross, coordinateur des artistes de rue du Festival Fringe

Aytahn Ross pense même que le volume du festival va doubler l’année prochaine et dépasser son ampleur habituelle, connue jusqu’en 2019.

Je pense qu’au moins 60 000 billets ont été vendus jusqu'à présent, affirme-t-il.

Mireille Rijavec.

Pour son huitième Festival Fringe, Mireille Rijavec dit trouver un grand plaisir à reprendre la formule classique de l'événement albertain.

Photo : Radio-Canada / India Lafond

Un tremplin pour les artistes débutants

Mireille Rijavec est une habituée du Fringe. Pour cette année, l'artiste joue le rôle de la tante de la princesse Angelica dans la pièce théâtrale qui porte aussi son nom, Suor Angelica, en italien.

La présentation qui se joue dans la paroisse Holy Trinity, avenue Whyte, est le deuxième d’une série de trois opéras connue sous le nom de Il trittico (Nouvelle fenêtre), de Giacomo Puccini (Nouvelle fenêtre).

Pour son huitième festival Fringe, Mireille Rijavec dit trouver un grand plaisir à reprendre la formule classique du festival après l’annulation de l’événement en 2020 et la formule hybride proposée l'an dernier en raison de la pandémie.

Contrairement aux éditions précédentes, elle accueille avec satisfaction ses multiples présentations.

« Il y a beaucoup de partage et d'enseignement qui se font en même temps. Je dois dire qu'il y a des voix qui sont superbes et qui méritent d'être sur scène. »

— Une citation de  Mireille Rijavec, artiste

Le festival offre aussi une belle occasion aux jeunes artistes émergents d’affirmer leur talent. Pour plusieurs de ces artistes, c'est leur première expérience de jouer dans un opéra, dit-elle.

Le festival attire des centaines d’artistes de la région, mais aussi de 14 pays, dont l’Australie, le Japon et la France. Ceux-ci sont choisis par tirage au sort.

Avec les informations d'India Lafond

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !