•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nature et le calme au service de l’inspiration pour l’écrivaine Zilla Jones

Visage de femme souriant.

Zilla Jones est actuellement en résidence au Mont-Riding pour l'écriture de son deuxième roman.

Photo : Zilla Jones

L’écrivaine et avocate afro-canadienne Zilla Jones est en résidence d’écriture pour deux semaines au Parc national du Mont-Riding dans le chalet historique de Deep Bay sous l’impulsion du Conseil des arts du Manitoba.

L’organisme manitobain a pour mission d’accompagner les artistes du Manitoba autant financièrement que par le biais de résidences.

Elle compte mettre à profit ce temps pour débuter l’écriture de son deuxième roman Black Face. Le récit met notamment en scène un policier et un jeune homme noir, une situation qu'elle a déjà rencontrée dans le cadre de son activité professionnelle.

Zilla Jones puise son inspiration de son quotidien et de son métier d’avocate. La plupart de mes romans sont les sujets d’identité et de race. Le roman est inspiré par mon travail comme avocat de défense criminelle et des choses que j'ai vu dans le cadre de mon activité professionnelle, explique Zilla Jones.

Pour l’écrivaine, c'est important de raconter l'histoire des personnes marginalisées et des personnes noires.

Zilla Jones est une femme engagée et aussi une mère occupée. J'habite avec trois autres personnes et deux enfants très actifs. C’est difficile de trouver le temps pour écrire. Ici, je suis seule et c’est juste du temps pour moi, confie-t-elle.

Cette première résidence est pour elle une vraie occasion de se concentrer uniquement sur ses projets d’écriture.

« C’est un très beau lieu, un très bon endroit pour écrire. Avec les arbres et le lac, cela me donne l’inspiration. Il y a beaucoup de paix. »

— Une citation de  Zilla Jones, écrivaine

Dans le cadre de cette résidence, Zilla Jones donnera aussi une conférence sur son travail au cours de la deuxième semaine.

Le programme Résidences du Conseil des arts du Manitoba soutient les résidences de création ou de recherche au Parc national du Mont-Riding au profit de personnes œuvrant dans toutes les disciplines.

La date limite de candidature est fixée au 15 janvier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !