•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Vallée-de-l’Or recrute à l’international pour la collecte des déchets

Un employé hisse un matelas dans un camion à déchets.

Le manque de candidats pour ce type d'emploi a forcé la MRC de La Vallée-de-l'Or à recruter à l'étranger. (Archives)

Photo : gracieuseté MRCVO

La MRC de La Vallée-de-l'Or (MRCVO) doit se tourner vers l'étranger pour recruter des préposés à la collecte des matières résiduelles.

Le conseil des maires a approuvé mercredi matin l'embauche de six nouveaux employés à la suite des efforts de recrutement réalisés avec l’organisme Québec international.

Le préfet Martin Ferron explique que ces embauches dans des métiers moins spécialisés sont désormais facilitées par le gouvernement du Québec.

On a pu aller recruter tout de suite et non pas attendre de deux à trois ans, se réjouit-il. On a une série d’employés qui vont arriver et il y en aura d’autres dans les prochains mois. On souhaite maintenant que les dernières démarches d’immigration se déroulent vite avec le ministère.

La MRCVO doit composer avec une pénurie de personnel à son service de l’environnement. Cette pénurie a eu un impact sur les collectes des matières résiduelles au cours des derniers mois.

« Sur huit camions de collecte, il y a des journées où on en avait juste trois sur la route. Ça cause des retards, mais nous sommes dans l’obligation de donner le service. Même si on achète des camions automatisés, on va toujours avoir besoin de travailleurs. Donc oui, on est rendus à l’international, parce qu’on n'a plus de candidats, même si on offre de bonnes conditions. »

— Une citation de  Martin Ferron, préfet de la MRCVO
Martin Ferron dans les bureaux de la MRC de La Vallée-de-l'Or.

Le préfet de la MRCVO, Martin Ferron (Archives)

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Campagne de séduction auprès de médecins

Par ailleurs, le conseil de la MRCVO a aussi résolu d'injecter 10 000 $ dans une campagne de séduction de médecins résidents proposée par le Groupe de médecine familiale de La Vallée-de-l'Or.

On ne pouvait pas ne pas y participer compte tenu de la grosse pénurie de médecins chez nous, explique le préfet. Il y a un besoin criant pour la population d’avoir accès à un médecin de famille. Ce fonds va permettre d’accueillir des médecins en formation, de leur faire visiter le territoire et de montrer notre qualité de vie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !