•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les balades en triporteur enchantent des personnes âgées à Dieppe

À bord d’un vélo, un étudiant emmène des passagers à travers les rues et les sentiers.

Un triporteur qui roule sur une rue. Un jeune homme pédale et deux femmes sont assises à l'arrière.

Simon LeBlanc transporte les personnes âgées deux fois par semaine à Dieppe.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des balades en triporteur le long des sentiers et des rues de Dieppe, au Nouveau-Brunswick, font le bonheur de plusieurs résidents âgés qui ont pu en profiter, cet été.

Deux fois par semaine, les jeudis après-midi et les vendredis en matinée, Simon LeBlanc, un étudiant embauché par la municipalité, conduit un vélo avec un triporteur dans lequel deux passagers peuvent prendre place.

Il les emmène en balade, pendant une trentaine de minutes. Il apprécie surtout les conversations avec ses passagers. J’ai appris beaucoup à propos des gens que je conduis, appris beaucoup à propos de leur vie, de comment leur vie s'est passée, raconte-t-il.

Un jeune homme qui porte un t-shirt fluo de la ville de Dieppe est debout à côté du triporteur qu'il conduit.

Simon LeBlanc transporte les personnes âgées deux fois par semaine à Dieppe.

Photo : Radio-Canada

Le plaisir est réciproque, nous dit Albertine Comeau. Chaque semaine, l'arrivée de Simon et de son triporteur est très attendue à la résidence pour personnes âgées Auberge du Soleil, à Dieppe.

« C'est un privilège d'avoir un jeune qui s'intéresse aux personnes âgées et qui nous donne l'occasion de respirer dans la nature. Vous savez, ici, les arbres nous connaissent tous, mais il y a d'autres arbres [à qui] on veut parler. »

— Une citation de  Albertine Comeau, résidente de Dieppe

Ça fait du bien après deux ans d'isolation, dit Mme Comeau. C'est ouvrir une très grande boîte de nature.

Une femme assise dehors sur une chaise dans un jardin.

Albertine Comeau, résidente de Dieppe.

Photo : Radio-Canada

Sonya Babineau, responsable des services communautaires à la Ville de Dieppe, explique que cette initiative du programme Un vélo, une ville a été suggérée par des citoyens.

C'est un projet qui a été mis qui a mis sur pied lors du projet du budget participatif, mentionne-t-elle. C’est des citoyens qui ont amené le projet sur la table, à la municipalité.

Le projet étant visiblement bien apprécié, elle espère que d’autres municipalités de la province s’en inspireront.

D’après le reportage de Noémie Avidar

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !