•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Daniel Bélanger et Angèle Dubeau réunis sur scène à Mont-Tremblant

Daniel Bélanger

Daniel Bélanger lors de son concert aux Francos de Montréal en 2018

Photo : Francos Montréal / Victor Diaz Lamich

Radio-Canada

Après deux ans d’interruption pandémique, la Fête de la musique de Tremblant accueillera le public pendant le long week-end de la fête du Travail, du 2 au 5 septembre. Plus de 35 concerts gratuits sont au programme, dont des prestations de Daniel Bélanger, de Lorraine Desmarais et du groupe trad Bon Débarras.

Bien entendu, ce rendez-vous annuel des mélomanes fondé par la violoniste Angèle Dubeau en 1995 fera la part belle à la musique classique. Les festivités seront lancées le vendredi soir par le jeune pianiste québécois multiprimé Charles Richard-Hamelin, qui interprétera une sélection de sonates, de nocturnes et de préludes de Chopin.

On trouve également au menu des compositeurs incontournables comme Bach, Beethoven et Chostakovitch. Ce dernier sera à l’honneur lors d’un concert de Stick & Bow, duo montréalais qui explore les liens entre la musique classique et la musique populaire.

Le spectacle du samedi soir vibrera dans un tout autre registre alors qu’Yves Lambert dirigera une grande fête musicale aux sons du terroir en compagnie du groupe Bon Débarras, qui a remporté l’an dernier le prix du meilleur album trad au Gala de l’ADISQ.

Plus tôt dans la journée de samedi, la pianiste jazz montréalaise Lorraine Desmarais, l’une des artistes les plus attendues à Tremblant, fêtera ses 40 ans de carrière musicale avec un programme composé de ses œuvres en trio.

Une femme pose pour la photo, avec son coude gauche appuyé sur un piano.

Lorraine Desmarais

Daniel Bélanger en tandem avec La Pietà

Le week-end se conclura par un concert prestigieux mettant en vedette Daniel Bélanger, qui sera accompagné sur scène par Angèle Dubeau et La Pietà, un ensemble à cordes féminin de renommée internationale.

Daniel est très fébrile de jouer avec nous, puis on est très fébriles aussi de l’accueillir, a affirmé Angèle Dubeau en entrevue mardi à Radio-Canada.

La violoniste explique que les fans du chanteur auront l’occasion d’entendre plusieurs de ses succès, dont La folie en quatre, Imparfait, Les deux printemps, Rêver mieux ou Dis tout sans rien dire dans une atmosphère sonore complètement différente.

Angèle Dubeau profitera d’ailleurs de cette soirée pour célébrer les 25 ans de la formation La Pietà en jouant des extraits de l’album Elle, notamment des morceaux de Vivaldi, le compositeur fétiche de cet ensemble composé d’une douzaine d’instrumentistes.

Métissage musical

La foule écoute les musiciens et musiciennes

Le rassemblement a lieu dans le village piétonnier de Mont-Tremblant.

Photo : André Chevrier

La directrice artistique de la Fête de la musique de Tremblant continue de miser sur la formule qu’elle a concoctée voilà déjà deux décennies. La recette reste la même, dit Angèle Dubeau. C’est-à-dire qu’on se retrouve à la fête de toutes les musiques; le classique côtoie le jazz, qui côtoie la musique du monde, la fusion, enfin de tout. Le programme dans son ensemble représente un métissage culturel musical particulièrement riche.

Angèle Dubeau propose dans cette optique du hip-hop, avec le duo Degg J Force 3 et l’artiste Wesli; du jazz manouche, qui sera joué par Des Sourcils; de la musique klezmer, interprétée par Oktopus; ou du chant soufi et autochtone, mis de l’avant lors d’un spectacle d’OktoEcho, un ensemble formé à Montréal et spécialisé dans le métissage des musiques du Moyen-Orient et de l’Occident.

Quelque 30 000 personnes sont attendues durant le premier week-end de septembre dans le village piétonnier de Mont-Tremblant. Le programme complet de la Fête de la musique de Tremblant est accessible en ligne (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !