•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passeports : le gouvernement fédéral ajoute quatre bureaux de retrait au pays

Trois passeports canadiens posés sur une table.

La ministre fédérale Karina Gould estime que cette annonce est un pas dans la bonne direction dans l'amélioration du traitement des demandes de passeport au pays.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Il est désormais possible de faire une demande de passeport et de le récupérer dans un délai de 10 jours ouvrables au centre de Service Canada de Trois-Rivières. Les sites de Sault-Sainte-Marie (Ontario), Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) et Red Deer (Alberta) offrent également ce service à partir d’aujourd’hui.

C’est la ministre fédérale du Développement social, Karina Gould, qui en a fait l’annonce à Trois-Rivières aux côtés du député d'Argenteuil-La Petite-Nation, Stéphane Lauzon.

La ministre affirme pouvoir garantir un délai de 10 jours entre la demande et la réception du document dans ces quatre centres de services. Les personnes qui doivent obtenir leur document dans un délai urgent, c’est-à-dire entre 24 et 48 heures, devront toutefois continuer à se présenter dans un bureau des passeports désigné.

Avec l’annonce d’aujourd’hui, on vient agrandir le nombre de Canadiens qui habitent près d’un bureau qui offre le service de passeports, a déclaré Mme Gould, dont le ministère est toujours aux prises avec un important arriéré de demandes pour le précieux document de voyage.

Nous avons encore du travail à faire pour remettre le programme de passeports sur la bonne voie, mais l'annonce d'aujourd'hui est un pas dans la bonne direction, s’est-elle félicitée.

La ministre Gould avait déjà annoncé l’ouverture de cinq nouveaux centres le mois dernier, à Pointe-Claire (Québec), Brampton (Ontario), Whitby (Ontario), Calgary Sundance (Alberta) et Richmond (Colombie-Britannique).

Et tout indique que ce service de cueillette en 10 jours sera bientôt élargi, Mme Gould ayant précisé que son ministère étudiait la possibilité de l’offrir dans 9 ou 10 autres bureaux.

Une réponse à la crise

La forte demande pour des passeports après deux ans de pandémie a pris de court le gouvernement Trudeau, ce qui a entraîné d’importants retards administratifs.

La ministre fédérale a admis que le gouvernement avait mal anticipé le désir des Canadiens de voyager à l’extérieur du pays.

On a toujours su qu'il y aurait une augmentation de la demande après la fin de certaines mesures sanitaires, mais on n'avait pas prédit à quelle hauteur, a-t-elle déclaré.

Plus d’un demi-million de personnes ont fait leur demande en même temps en mars et en avril. Si le système de passeport peut recevoir cette quantité d'applications sur des mois, si on les reçoit toutes en même temps, ça crée un embouteillage, a expliqué la ministre en conférence de presse.

Selon les dernières données publiées sur le site de Service Canada, le ministère de l’Emploi et du Développement social a délivré près de 750 000 passeports en 2022, sur un peu plus d’un million de demandes.

Des dizaines de personnes attendent assises sur des chaises de camping sur le trottoir, à Montréal. Des gens dorment, d'autres regardent leur téléphone.

Il y a encore quelques semaines, les bureaux de Service Canada voyaient de longues files d'attente chaque jour.

Photo : The Canadian Press / Ryan Remiorz

Au plus fort de la crise, en juin dernier, des personnes ont dû se résoudre à camper devant les bureaux de Service Canada, parfois pendant des jours, en attente de pouvoir récupérer leur passeport.

À Trois-Rivières comme dans d’autres villes au pays, des personnes ont dû parcourir des centaines de kilomètres pour aller récupérer d’urgence leur passeport à Montréal ou à Québec.

« Pour beaucoup de personnes, ce sera maintenant beaucoup plus facile de rester ici à Trois-Rivières que de se déplacer dans d’autres villes. »

— Une citation de  Karina Gould, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Le député fédéral de Trois-Rivières, le bloquiste René Villemure, s'est réjoui de l’ajout de ce service pour les citoyens de sa circonscription. Depuis le début de la crise des passeports, ce sont plus de 200 Trifluviennes et Trifluviens qui ont fait appel à notre bureau de député et qui ont été forcés de se déplacer aux bureaux de Québec ou de Montréal et d’encourir des coûts dans l’ultime espoir d’obtenir leur passeport à temps, a-t-il déclaré dans un communiqué.

Une situation complètement différente

La ministre Gould a toutefois fait remarquer que la situation dans les bureaux de passeports s’était considérablement améliorée au cours des dernières semaines, particulièrement au Québec et à la situation extraordinaire que nous avons connue début juin.

Le nombre de nouvelles demandes de passeport au pays est passé de 281 000 au mois de mai à 234 000 au mois de juillet.

La ministre a admis que les bureaux de Montréal sont toujours plus occupés que les autres, mais elle se dit encouragée par le système de triage instauré par Service Canada pour éviter les longues files d’attente.

Ce qu’on voit est beaucoup mieux, les gens n'arrivent pas tous à 7 h du matin, ils arrivent pendant la journée. Si vous arrivez à 11 h, il y a toujours quelqu’un sur place pour traiter votre demande, a-t-elle assuré.

Des difficultés persistent toutefois pour les demandes de passeports effectuées par courriel. Selon la ministre, celles-ci ont monté en flèche depuis le début de la pandémie et représentent maintenant 80 % de toutes les demandes, contre 20 % auparavant.

Le délai, c'est vraiment dans les courriels, c’est là où nous avons toujours un arriéré et où nous sommes en train d’améliorer les services, a-t-elle précisé.

« On ne veut pas revoir les files qu'on a vues début juin, c'était une situation complètement inacceptable. »

— Une citation de  Karina Gould, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

La ministre permettra donc aux gens qui ont déjà présenté une demande de passeport par courriel ou dans un centre de Service Canada et dont la date de départ est dans moins de 20 jours de se rendre dans n’importe quel bureau de Service Canada au pays pour demander un transfert de leur dossier dans un bureau de passeport pour s’assurer de recevoir leur document à temps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !