•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les funérailles de Louise Boudrias célébrées le 24 août à la Maison du citoyen

Louise Boudrias en entrevue avec Radio-Canada.

Louise Boudrias est décédée dimanche (archives).

Photo : Capture d'écran - Radio-Canada

Radio-Canada

Les funérailles de Louise Boudrias seront célébrées le 24 août, à la Maison du citoyen, où elle représentait les citoyens du district du Parc-de-la-Montagne–Saint-Raymond depuis 2013.

La mairesse de Gatineau, France Bélisle, a partagé quelques détails des funérailles, lors d’une mêlée de presse, mercredi matin.

Les funérailles auront lieu principalement à la salle Jean-Despréz qui accueillera famille, proches, parents, amis et dignitaires, a-t-elle indiqué lors d'une mêlée de presse après la première rencontre des élus gatinois depuis le décès de Louise Boudrias survenu dimanche, à l’âge de 62 ans.

Les citoyens de Gatineau qui désirent rendre un dernier hommage à Mme Boudrias seront invités à se rendre dans l’agora.

Il y aura une chapelle ardente dès 13 h et les funérailles commenceront à 15 h. C’est la première fois depuis la fusion en 2002 qu’il y aura des funérailles officielles à la Maison du citoyen, note France Bélisle.

La mairesse a également rappelé que tous les citoyens sont invités à signer un livre de condoléances.

Elle aura été pour plusieurs une femme engagée, inspirante et à la défense de sa ville qu’elle aimait tant. Mais, avant tout, elle aura été une conjointe aimante, une mère encourageante qui nous poussait constamment à nous dépasser, une grand-mère présente et complètement gaga de ses petits-enfants, une petite sœur un peu princesse, une belle-mère espiègle, une tante et grande tante adorée, une belle-sœur divertissante, une amie appréciée et une collègue complice, a déclaré la famille dans un communiqué publié mercredi en matinée.

Un troisième mandat court, mais beau

Lors des dernières élections, Mme Boudrias avait été facilement réélue, avec 2360 votes sur un total de 3402 bulletins comptabilisés, soit 69,37 % des voix.

L’ancienne enseignante à La Cité collégiale, à Ottawa, avait ensuite été choisie comme mairesse suppléante par France Bélisle, qu’elle avait appuyée pendant la campagne électorale, après avoir décidé de ne pas briguer la mairie.

Ses enfants, Caroline et Sylvain Marinier, ont mentionné que son troisième mandat, qui aura été trop court, a été le plus beau de ma vie, disait-elle en raison des responsabilités confiées par la nouvelle mairesse France Bélisle.

En janvier dernier, elle avait été contrainte de se retirer de la vie politique pour une durée indéterminée afin de combattre le cancer. Elle en aura profité pour vivre des moments précieux avec ceux qui lui étaient chers, ont écrit ses enfants.

Néanmoins, les derniers mois de la vie de Louise Boudrias n'ont pas été de tout repos. Elle a fait sa première apparition publique en cinq mois le 15 juin. Malgré les petits moments de bonheur vécus, l’absence de son Bernard chéri et la maladie de plus en plus présente ont rendu ses dernières semaines difficiles au point d’être l’ombre d’elle-même.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !