•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vague de chaleur intense, mais rapide en Colombie-Britannique

Des gens tentent de se rafraîchir à l'ombre à Fort Langley, dans la vallée du Fraser, en C.-B., le 17 août 2022.

Une vague de chaleur touche de nombreuses régions de la province.

Photo : Radio-Canada / Gian Paolo Mendoza

Radio-Canada

Environnement Canada demande aux Britanno-Colombiens de demeurer prudents durant ce court épisode de chaleur, où les températures dépasseront 30 degrés Celsius dans la journée dans plusieurs régions, de l’est de l’île de Vancouver jusqu’aux terres intérieures du sud.

L’agence météorologique a lancé plusieurs alertes de chaleur, précisant qu’une crête de haute pression se formera mercredi et durera jusqu’à jeudi.

Des pics de températures oscillant entre 29 et 35 degrés Celsius sont prévus dans l'Intérieur. Plus près de la côte, donc, dans le Grand Vancouver, Howe Sound, la vallée du Fraser, l’est de l’île de Vancouver et la côte Sunshine, la température atteindra plutôt 27 degrés Celsius.

Les habitants des communautés du canyon du Fraser, de Thompson Sud et du centre de l’Okanagan, dont Lytton, Lillooet, Kelowna et Penticton, peuvent s’attendre à des pics entre 35 et 40 degrés Celsius.

L’avertissement de chaleur prévaut également pour des sections intérieures de la côte nord, dont Terrace et Kitimat, où on s’attend à des sommets avoisinant 30 degrés Celsius.

Des conditions météorologiques plus instables et des températures possiblement plus basses sont attendues vendredi.

Environnement Canada rappelle que les heures les plus chaudes de la journée se situent entre la fin de l’après-midi et le début du soir. L’agence rappelle au public qu'il faut surveiller les symptômes de la chaleur, tels que les étourdissements, les nausées, la respiration rapide et la soif extrême.

Faire preuve de prudence

La Régie de santé de l'intérieur, qui est responsable de la région où la chaleur frappera le plus fort, conseille aux résidents de prendre des précautions pour limiter les effets de la vague de chaleur : demeurer hydraté, éviter des activités exigeantes durant les périodes les plus chaudes de la journée et rester à l’ombre.

Des villes du Lower Mainland ont des centres de rafraîchissement accessibles au public : Vancouver, Surrey, Burnaby, Richmond, Chilliwack et Abbotsford.

Plus d’avertissements de chaleur à l’horizon?

La météorologue Johanna Wagstaffe dit que la chaleur n’est pas limitée à la Colombie-Britannique. Elle se fait sentir à travers une grande partie de l’Amérique du Nord.

C’est en raison du fort système qui s’est créé au-dessus des Rocheuses, ce qui a amené des températures élevées du sud-ouest des États-Unis jusqu’aux Territoires du Nord-Ouest, où des avertissements de chaleur sont aussi en vigueur, affirme-t-elle.

Elle précise que, bien que la vague de chaleur actuelle puisse ne durer que quelques jours, une autre pourrait la suivre rapidement.

Avec des informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !