•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deuxième clinique de vaccination à Trois-Rivières, déménagement pour celle de Shawinigan

Un panneau devant un bâtiment indique la présence d'une clinique de vaccination.

Une autre clinique de vaccination contre la COVID-19 a ouvert ses portes à Trois-Rivières, au 1920, rue Bellefeuille.

Photo : Radio-Canada / Yoann Dénécé

Alors que le gouvernement du Québec entame une nouvelle campagne de vaccination contre la COVID-19, les autorités régionales adaptent leurs services pour s’assurer de satisfaire à la demande.

Une nouvelle clinique de vaccination s’ajoute à Trois-Rivières. Elle est située sur la rue Bellefeuille, dans le bâtiment qui abrite Le Nouvelliste. La clinique du boulevard Gene-H.-Kruger demeure en fonction.

À partir du 24 août, les Shawiniganais qui veulent se faire vacciner devront se rendre au 3980, 105e Avenue, toujours dans le secteur de Shawinigan-Sud, à quelques dizaines de rues de l'autre emplacement.

La clinique se trouve actuellement dans la salle communautaire Théodore-Lagacé. Ce déménagement s’explique par la fin de la disponibilité du local actuel, indique le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) par voie de communiqué.

En tout, on dénombre neuf cliniques de vaccination sur le territoire de la région. Elles sont situées à Drummondville, Victoriaville, Trois-Rivières, Shawinigan, La Tuque, Louiseville, Nicolet et Saint-Tite.

Comme lors des autres campagnes de vaccination, des équipes mobiles iront à la rencontre des quelque 15 000 personnes âgées qui résident dans les 220 milieux de vie de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

En date du 17 août, 221 employés du CIUSSS MCQ sont absents en raison de la COVID-19. Par comparaison, douze jours plus tôt, ce nombre s'élevait à 285.

Éclosions dans neuf établissements de santé

Neuf établissements du réseau de la santé sont touchés par des éclosions de COVID-19 en Mauricie et dans le Centre-du-Québec. Une éclosion se définit par au moins deux cas confirmés en moins de 14 jours qui ne peuvent pas être expliqués par un lien en dehors du milieu, précise le CIUSSS MCQ.

À Trois-Rivières, sept unités du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) sont aux prises avec des éclosions, notamment les soins intensifs et l’urgence. Trois ailes du CHSLD Cooke ainsi qu’une unité du Centre jeunesse Charles-Édouard-Bourgeois sont elles aussi touchées.

À Shawinigan, il y a des éclosions à deux étages de l’hôpital du Centre-de-la-Mauricie ainsi qu’à une unité du CHSLD Laflèche.

À Louiseville, le Centre multiservices de santé et de services sociaux Avellin-Dalcourt a relevé une éclosion dans deux unités.

À Drummondville, il y a des éclosions à deux étages de l’hôpital Sainte-Croix.

À Victoriaville, une unité du CHSLD du Roseau et une autre à l’hôpital Hôtel-Dieu d’Arthabaska sont elles aussi touchées par la COVID-19.

Le nombre de personnes aux prises avec la COVID-19 dans les hôpitaux de la région diminue. En date du 16 août, 76 patients en médecine générale étaient atteints du virus, alors qu’un autre patient se trouvait aux soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !