•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nova Scotia Power fermera 1 générateur à charbon de la centrale Lingan cet automne

Bâtiment de la centrale au charbon de Lingan.

Malgré l'arrivée de l'hydroélectricité de Muskrat Falls, on ne sait pas quand l'unité 2 de la centrale de Lingan, qui est alimentée au charbon, fermera.

Photo : Radio-Canada / Tom Ayers

Radio-Canada

Nova Scotia Power commencera à fermer l'un de ses générateurs au charbon à la centrale de Lingan en octobre, huit mois après son échéance initiale du 1er janvier.

Des quatre unités de charbon opérationnelles à la centrale de Lingan au Cap-Breton, une sera placée en réserve froide à partir de cet automne.

Lingan 2 ne fonctionnera pas, mais pourra être réactivé si la demande d'électricité augmente trop rapidement.

Dans un courriel, Nova Scotia Power écrit que ça va coûter environ 1 million $ pour effectuer les travaux qui vont se faire durant une panne prévue du 7 octobre au 1er novembre 2022.

On ne sait pas où cette panne aura lieu. Nova Scotia Power a refusé un entretien, mais a fourni quelques détails dans ce courriel.

Les travaux comprennent des inspections et des remises à neuf pour préserver l'équipement pour un fonctionnement sécuritaire en cas de besoin.

Les équipes devront aussi nettoyer et réparer la turbine à vapeur et les systèmes auxiliaires.

Nova Scotia Power a déclaré dans un communiqué qu'il n'y aurait pas de pertes d'emplois avec cet arrêt et que les employés seront transférés ailleurs.

Nova Scotia Power possède huit groupes électrogènes alimentés au charbon dans quatre usines de la province qui emploient 350 personnes.

Fermeture retardée

La compagnie veut délaisser le charbon, mais dépend de sources d'énergie renouvelable de remplacement. L'énergie de Muskrat Falls est une partie importante du plan.

L'arrivée du bloque d’énergie de la Nouvelle-Écosse en provenance de Muskrat Falls représente une étape importante dans notre transition vers le charbon et la fourniture d'une énergie plus propre et fiable à nos clients, peut-on lire dans le courriel.

Un barrage sur un fleuve.

Les installations hydroélectriques de Muskrat Falls ont coûté environ 13 milliards de dollars, et ce, après des dépassements de coûts de milliards de dollars et des années de retard.

Photo : Radio-Canada

Au cours de la dernière année, la fermeture de certaines unités a été repoussée à cause du manque de la disponibilité d'énergie renouvelable.

En février 2021, le gouvernement provincial a annoncé le nouvel objectif voulant que 80 % de l'énergie de la Nouvelle-Écosse provienne de sources renouvelables d'ici 2030. Les émissions de carbone de la province doivent également être réduites à 53 % des niveaux de 2005.

Nova Scotia Power dit avoir déjà réduit ses émissions de carbone de 43 % par rapport aux niveaux de 2005. La compagnie veut continuer à maximiser les mesures de contrôle dans ses installations pour atteindre les objectifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !