•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6 M$ pour nettoyer un déversement de 24 milliards de litres d’eaux usées

Vue du ruisseau Chedoke et de ses berges.

24 milliards de litres d'eaux d'égout ont été déversés dans le ruisseau Chedoke entre 2014 et 2018.

Photo : City of Hamilton

Radio-Canada

La Ville de Hamilton, en Ontario, est prête à commencer « les travaux de dragage ciblé » dans le ruisseau Chedoke, dans lequel des milliards de litres d'eaux usées ont été déversés ces dernières années.

La Ville estime que le projet devrait être terminé au plus tard le 31 décembre. Hamilton a engagé Milestone Environmental Contracting Inc. afin d'effectuer les travaux pour un peu moins de 6 millions de dollars.

De 2014 à 2018, une vanne du système de trop-plein d'égouts de la ville est restée entrouverte et a permis à 24 milliards de litres d'eaux usées de se déverser dans le ruisseau Chedoke et de s'écouler dans le secteur de Cootes Paradise. Ce déversement prolongé a entraîné la formation d'une couche de sédiments biologiques dangereux au fond du ruisseau.

Dans un communiqué publié mardi, la Municipalité a indiqué que les résidents du secteur de Cootes Paradise pourraient remarquer une augmentation de la circulation des camions sur la rue Macklin Nord, ainsi que sur les chantiers de construction du chemin Longwood Sud et près du sentier Desjardins.

Le parc Kay Drage et le sentier derrière le Centre Nicholas Mancini seront tous deux fermés pendant la durée du projet.

Jeudi après-midi, le pont piétonnier Desjardins sera aussi fermé pendant que la machinerie de dragage sera placée dans le ruisseau.

L'équipe de dragage travaillera à draguer le ruisseau de 7 h à 19 h jusqu'à ce que le projet soit terminé.

Plus de 1 an de retard

Le 9 décembre 2020, la Ville de Hamilton a reçu l'ordre du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs de restaurer le ruisseau avant le 31 octobre 2021. Cette date n'a pas été respectée par Hamilton, mais cette dernière s'est entendue avec le ministère pour fixer une nouvelle échéance au 31 décembre 2022.

En avril 2021, la Ville a utilisé des drones pour cartographier les emplacements du projet de dragage, en se concentrant principalement sur le point d'origine du déversement dans le ruisseau Chedoke, l'endroit où le ruisseau se raccorde au lac Ontario et la rive de Cootes Paradise, où les eaux usées ont été transportées.

L'opération de dragage qui se déroulera aujourd'hui se concentrera uniquement sur le ruisseau Chedoke.

Il est prévu que les entrepreneurs retirent les couches de sédiments contaminés, laissées au fond du ruisseau lors du déversement initial, et les réintroduisent dans le réseau d'égouts de Hamilton.

La Ville a fourni une carte interactive (en anglais) (Nouvelle fenêtre) contenant des informations sur le déversement et les efforts de nettoyage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !