•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une loi sur l’équité salariale sera présentée à T.-N.-L., promet Andrew Furey

Andrew Furey.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey dit que la question de l'équité salariale sera débattue cet automne (archives).

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Radio-Canada

Après cinq ans de reports, le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador dit qu’une loi sur l’équité salariale sera présentée cet automne à la Chambre d’assemblée.

Andrew Furey n’a pas donné les détails du projet, mais a indiqué qu’il s’agissait d’une priorité pour son gouvernement.

C’est une discussion qui est en cours. Je vous ai dit que c’est une priorité. C’est une priorité. Et j’espère que ça sera une législation progressive dont nous serons tous fiers, a-t-il déclaré.

Un comité pas très actif

En juillet, CBC avait dévoilé grâce à des documents obtenus dans le cadre d’une demande d’accès à l’information que le comité provincial sur l’équité salariale ne s’était pas rencontré pendant près de trois ans.

Le 21 mars, le comité a tenu une première rencontre depuis le 19 juin 2019. Cette rencontre est survenue six jours après que la députée conservatrice et critique de l’égalité des femmes et des genres Helen Conway Ottenheimer eut posé des questions sur le projet de loi à la Chambre d’assemblée.

La ministre de l’Égalité des femmes et des genres Pam Parsons a nié que la rencontre était liée à cette intervention en Chambre.

Pas d’échéancier

La ministre a indiqué que le projet de loi était en cours, mais n’a pas indiqué quand il serait déposé.

Lundi, le Conseil du statut de la femme de Saint-Jean a publié un rapport de 18 pages exposant les écarts salariaux entre les femmes et les hommes dans la province.

L’organisme a également critiqué le gouvernement pour sa lenteur à adopter une loi sur l’équité salariale.

En 2017, les députés ont voté unanimement en faveur d’une motion de la députée du NPD Gerry Rogers pour qu’une loi sur l’équité salariale soit élaborée. Cinq ans plus tard, la loi n’a toujours pas été adoptée.

Terre-Neuve-et-Labrador est la seule province atlantique à ne pas avoir de loi provinciale sur l'équité salariale.

Avec des informations de CBCt

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !