•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

6,5 M$ pour le branchement cellulaire des routes 132, 195 et 299

Une tour de télécommunication se découpe en contre-jour sur un ciel de coucher de soleil.

De nombreuses municipalités de la Gaspésie demandent depuis plusieurs années que le réseau routier soit entièrement relié au réseau cellulaire (photo d'archives).

Photo : Getty Images / Sean Gallup

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a accédé à la demande de Telus qui souhaitait obtenir des fonds pour améliorer les services sans fil mobiles sur 35 km de la route 132 et sur 60 km des routes 195 et 299.

Le CRTC a approuvé le financement de ces deux projets pour la somme de 6,45 millions de dollars.

Un premier projet vise 13 collectivités en bordure des routes 195 et 299 en Matanie et en Haute-Gaspésie pour une mise à niveau des services mobiles de voix et de texte. Un second projet concerne les municipalités de Sainte-Florence et de Matapédia, sur la route 132.

Au total, une quinzaine de collectivités des MRC de la Matanie, de la Matapédia, d'Avignon et de La Haute-Gaspésie bénéficeront de cette mise à niveau.

Cette annonce fait le bonheur de bon nombre de municipalités de la Gaspésie qui militent pour un meilleur accès au réseau cellulaire et internet depuis plusieurs années.

Selon le préfet de la MRC de la Haute-Gaspésie, Guy Bernatchez, il était grand temps que les élus obtiennent une réponse favorable à leurs demandes répétées. De constater qu’il va y avoir des actions concrètes de prises, c’est de la musique à mes oreilles, commente le préfet.

Le préfet rappelle l'importance d'une meilleure couverture cellulaire lors des interventions des premiers répondants et des secouristes. Premièrement pour le service que ça amène, mais deuxièmement pour la sécurité des utilisateurs de la route 299 qui est une route où les incidents surviennent assez régulièrement.

Des maires heureux

Un point de vue que partage la mairesse de Matapédia, Nicole Lagacé. Actuellement, dans le secteur, le réseau cellulaire est indisponible sur une distance continue d'environ 40 km de la route 132.

Il est arrivé à quelques reprises des accidents dans la Vallée [de la Matapédia] où la communication devenait extrêmement complexe pour demander des services d’urgence, donc c’est une bonne nouvelle, se réjouit la mairesse de Matapédia qui, comme les élus de la région, réclame que la route principale de la Matapédia et les municipalités qui la bordent soient entièrement reliées au réseau cellulaire.

Vallée de la Matapédia

La route de la vallée de la Matapédia est parfois dangereuse, surtout l'hiver (archives).

Photo : Radio-Canada / Geneviève Génier Carrier

Agréablement surprise par cette annonce, la mairesse de Saint-Adelme fait aussi partie de celle qui travaillait à améliorer le branchement de son village. À Saint-Adelme, dit-elle, on travaillait pour faire installer une tour pour avoir un réseau cellulaire. C’est un besoin dont les gens me parlent souvent et si on veut aussi aider au développement de la municipalité et au tourisme, c'est important.

Tout comme ses collègues, le branchement au réseau cellulaire reste une priorité en matière de sécurité. Notre route, l’hiver, n’est pas très belle et c'est quelque chose qu’on vit chaque année. Ça va sécuriser les gens de savoir qu’ils vont pouvoir appeler s’ils ont un problème sur la route, croit la mairesse de Saint-Adelme.

Aucun détail n'est encore connu concernant l'échéancier du déploiement des projets.

Les municipalités touchées sur les routes 195 et 299 :

  • Cap-Seize;
  • Rivière-Matane;
  • Grande-Cascapédia;
  • Saint-Jules;
  • Ruisseau-Gagnon;
  • Saint-Adelme;
  • Saint-Alexandre-des-Lacs;
  • Saint-Léandre;
  • Saint-Luc-de-Matane;
  • Saint-René-de-Matane;
  • Sainte-Paule;
  • Saint-Tharcisius;
  • Saint-Vianney.

Les municipalités touchées sur la route 132 :

  • Matapédia;
  • Sainte-Florence;

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !