•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les villes auront besoin de l’aide de Québec pour pallier l’inflation, prévient l’UMQ

Un monte-charge transportant un muret de protection.

Les travaux routiers sous la responsabilité des municipalités n'ont jamais coûté aussi cher, souligne le président de l'UMQ, Daniel Côté.

Photo : Radio-Canada / DANIEL THOMAS

Radio-Canada

L'Union des municipalités du Québec (UMQ) prépare son cahier de demandes en vue des élections du 3 octobre.

De passage à Montréal et à Laval mardi dans le cadre de sa tournée des régions, le président de l'UMQ, Daniel Côté – qui est aussi maire de Gaspé –, a prévenu que les villes auront besoin d'aide financière supplémentaire du gouvernement pour préparer leurs prochains budgets.

Car, comme les consommateurs, les municipalités doivent ces jours-ci composer avec un taux d'inflation qui oscille entre 7 % et 8 %.

Dans contexte-là, oui, on a besoin d'air – on a besoin de gaz, en bon français – pour alimenter les finances municipales [et] s'assurer qu'on continue de donner une prestation de services publics digne de ce nom, soutient M. Côté.

Le président de l'UMQ évoque notamment un contexte où les contrats de déneigement augmentent de 40-50 %, où tous les contrats de construction sont 30-40 % plus élevés que ce qu'on avait initialement et où les coûts de carburant des véhicules municipaux ont crû de façon exponentielle.

Ainsi, une aide ponctuelle sera nécessaire après les élections du 3 octobre, souligne Daniel Côté – un peu comme on l'a fait au début de la pandémie, où le gouvernement avait accepté de transférer 800 millions de dollars aux municipalités.

« On est dans un contexte inflationniste où on va aussi avoir besoin d'une aide transitoire, d'une aide de l'État, pour nous aider. »

— Une citation de  Daniel Côté, maire de Gaspé et président de l'UMQ

M. Côté – qui, comme la mairesse de Montréal, Valérie Plante, aimerait conclure un nouveau pacte fiscal avec Québec – affirme en outre qu'un financement additionnel sera nécessaire pour permettre aux municipalités de poursuivre la lutte contre les changements climatiques.

On fait des actions qui sont majeures de ce côté-là, mais, encore une fois, on le fait avec nos propres moyens, avec nos propres limites fiscales; donc, là aussi, on va avoir besoin d'avoir des sommes supplémentaires pour avoir les moyens de nos ambitions, explique-t-il.

Daniel Côté prononçant un discours.

Daniel Côté, maire de Gaspé et président de l'UMQ

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Daniel Côté effectue ces jours-ci une tournée des 17 régions administratives du Québec dans le but de recueillir les demandes des municipalités en vue des élections du 3 octobre.

Quatre grands thèmes sont abordés : les finances et la fiscalité; l’habitation et le logement; l’aménagement du territoire et les infrastructures; le développement régional.

Entreprise au printemps, la tournée prendra fin le 9 septembre à Gatineau. À terme, M. Côté aura rencontré les élus de 32 municipalités.

Le prochain arrêt aura lieu mercredi, alors que le président de l'UMQ se rendra à Mascouche, sur la Rive-Nord.

D'après un reportage de Benoît Chapdelaine

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !