•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des réservoirs septiques vidés directement sur le bord de la baie des Ha! Ha!

Des résidus déversés par des véhicules récréatifs.

Des résidus déversés par des véhicules récréatifs.

Photo : Radio-Canada

Depuis quelques semaines, le nettoyage des berges longeant la baie des Ha! Ha!, à La Baie, prend de plus en plus de temps, puisque certains propriétaires de véhicules récréatifs (VR) décident de vidanger leurs réservoirs septiques directement sur la plage.

Bien qu’il existe des endroits prévus à cet effet, il arrive que le contenu des réservoirs septiques se retrouve dans le Saguenay.

Le président du Club Air-Lib pour les adeptes de planche aérotractée, Robert Nadeau, s’occupe de l’entretien des berges, en collaboration avec l'organisme Contact Nature, et à son plus grand désarroi, il doit se munir de gants et d’un masque imprégné d’une odeur agréable.

« L'autre matin, je suis arrivé directement à l'entrée, il y en a un qui s'est vidé là, sur le bord. Ce n’est pas croyable, tu ne peux pas laisser ça là. »

— Une citation de  Robert Nadeau, président du Club Air-Lib

Les déchets de VR ont été déversés dans un secteur problématique où des rejets provenant de canalisations municipales polluent l’eau et les berges.

Lors de la corvée de nettoyage, il est possible de trouver des tampons, des lingettes et des excréments sur le rivage lorsque la marée descend.

Selon Robert Nadeau, plusieurs nageurs se déplaçaient à la baie des Ha! Ha! pour faire de la nage en eau libre, mais ils sont de moins en moins présents depuis quelques semaines. Lors des escapades en planche aérotractée, les membres qui par mégarde avalent de l’eau tombent malades, avance aussi le président du club.

Quant aux déchets retrouvés sur la plage, la Ville de Saguenay déplore le comportement des propriétaires de VR. Actuellement, des travaux ont lieu à la station de pompage des eaux usées de La Baie, sur la 1re Rue, pour inclure une station de vidange supplémentaire sur le territoire.

Des pelles mécaniques creusent un trou.

Les travaux à la station de pompage à Port-Alfred se poursuivent. Le trou creusé atteint une profondeur impressionnante.

Photo : Radio-Canada / Dylan Reid

Ce n'est pas approprié du tout de vidanger les réservoirs septiques des véhicules récréatifs n'importe où, il existe déjà quelques stations de vidange sur le territoire qui sont accessibles à tout le monde en tout temps. On vous invite à les utiliser, mentionnait le porte-parole de la Ville, Dominic Arseneau.

Des stations de vidange sont accessibles à Jonquière et à Chicoutimi, et celui de La Baie se trouve près de la station d'essence Pétrole RL.

Une version précédente de cet article omettait d'indiquer qu'il s'agit déjà d'un secteur pollué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !