•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le SPVM arrête sept personnes soupçonnées d’appartenir au crime organisé

Un agent du SPVM, de dos.

Cinq des sept suspects ont comparu au palais de justice de Montréal pour des accusations de trafic de drogue, entre autres.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a indiqué mardi avoir arrêté sept personnes soupçonnées d'appartenir au crime organisé et saisi des armes à feu, des stupéfiants, des outils de cambriolage et des cagoules.

Les arrestations ont eu lieu la semaine dernière lors de deux interventions policières distinctes.

Le mercredi 10 août, vers 2 h 35, des agents de l’unité ÉCLIPSE ont d'abord intercepté un véhicule aux vitres illégalement teintées circulant sur la rue Vittel, dans l’arrondissement de Saint-Léonard. Après avoir constaté que le conducteur leur avait fourni une fausse identité, les agents ont découvert une arme de poing, des outils de cambriolage et deux cagoules à l’intérieur du véhicule, a déclaré dans un communiqué le SPVM.

Les deux occupants du véhicule, Krantz Melu Audate, 25 ans, et Dexter Alonza Ajay Hall Junior, 22 ans, ont comparu au palais de justice de Montréal et font face à plusieurs chefs d’accusation, notamment de possession d’une arme à feu prohibée.

La même nuit, vers 5 h du matin, les agents du SPVM ont procédé à l'arrestation de cinq individus dans le cadre d'une enquête relative au trafic de drogues, dans l'arrondissement de Verdun.

Une perquisition à l’intérieur d’un logement a permis à l'unité Stupéfiants du SPVM de mettre la main sur une arme de poing ainsi que des quantités diverses de crack, de cocaïne, de méthamphétamine en cristaux, de GHB et de Xanax.

Trois des suspects appréhendés – Alexandre Carbonneau-Blais, 36 ans, Nicola Di Iorio, 34 ans, et Kim Gagnon, 29 ans – ont comparu aussi au palais de justice de Montréal et sont accusés de possession d’une arme à feu et de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !