•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les spectacles de danse individuelle Osez! en solo sont de retour à Québec

Une femme assise avec des écouteurs regarde un homme effectuer un mouvement de danse dans une ruelle.

Danse K par K invite le public à assister à de courts numéros de danse dans des lieux secrets de différentes régions du Québec.

Photo : Page Instagram de Danse K par K

Des numéros de danse contemporaine en tête-à-tête vont réunir à nouveau interprètes et public dans différents lieux de la ville.

Pour une troisième année consécutive, la compagnie de Danse K par K offre le concept original qui permet à un ou deux spectateurs d'assister à un court solo dans les rues de Québec, du 16 au 27 août.

Spectateur et danseur sont munis chacun de leurs écouteurs et partagent une musique le temps de la chorégraphie qui dure une dizaine de minutes.

Ils sont dans une même bulle artistique.

« C'est du un à un, c'est très intime. »

— Une citation de  Karine Ledoyen, directrice artistique à l'origine du projet

Une trentaine d'artistes en danse et en musique ont travaillé ensemble pour créer 15 prestations, exécutées en extérieur dans des lieux soigneusement choisis par les organisateurs dans les quartiers Saint-Jean-Baptiste, Saint-Roch et Vieux-Québec.

Une artiste en danse s'adosse à un arbre lors d'une chorégraphie.

L'artiste Sarah Montminy. Les lieux des solos de danse sont tenus secrets jusqu'au moment du rendez-vous.

Photo : David Cannon

Les chorégraphes ont eu 20 heures pour créer leur proposition artistique sur des trames sonores diversifiées.

L'exercice est aussi exigeant pour les concepteurs de musique. Ça les porte dans une autre manière de concevoir parce qu'on leur demande un 10 minutes de musique consécutive, précise Mme Ledoyen.

La surprise reste entière pour les spectateurs qui découvrent l'identité du danseur une fois arrivés au lieu indiqué lors de la réservation.

Une personne danse sur un pont.

Les prestations auront lieu dans les quartiers centraux de la ville.

Photo : Danse K par K

Un concept qui a fait du chemin

L'événement trouve ses origines dans les années 2000.

L'objectif à l'époque était de créer un espace d'expression dans un contexte où les lieux de diffusion pour danse contemporaine étaient peu nombreux.

C'est devenu au fil du temps un véritable incubateur d'idées pour les jeunes artistes.

C'est un concept qui était vraiment générateur de rencontres (...) il y a beaucoup de projets artistiques qui sont nés à l'intérieur d'Osez! se souvient Karine Ledoyen en évoquant la genèse de l'événement.

Aujourd'hui, artistes établis et émergents font partie de la programmation d'Osez! en solo. Le public aura notamment l'occasion de voir Sonia Montminy, Angélique Amyot, Geneviève, Duong et d'entendre Narcisse, Charlotte Brousseau, Ping Pong Go ainsi que Sheenah.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !