•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Océanic et le Drakkar commencent leurs camps d’entraînement

Un joueur se concentre sur la rondelle et deux autres joueurs se tiennent derrière lui.

Le camp des recrues de l'Océanic de Rimouski se tient du 15 au 19 août; les vétérans s'y joindront à partir du 20 août.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Les recrues de l’Océanic de Rimouski et du Drakkar de Baie-Comeau ont donné leurs premiers coups de patin mardi, ce qui marque le début de leurs camps d’entraînement respectifs. Les deux équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) disputeront leur première partie préparatoire au cours des prochains jours.

Le camp des recrues de l'Océanic de Rimouski compte 35 joueurs, repêchés ou invités, alors que le camp d'entraînement du Drakkar de Baie-Comeau compte 46 joueurs, recrues et vétérans. Tous tenteront d’impressionner pour obtenir une place dans leur équipe.

Pour l’Océanic de Rimouski, un premier entraînement sur glace s’est tenu mardi au Complexe sportif Desjardins, pendant que des travaux sont effectués au Colisée Financière Sun Life où l'équipe pratique et joue habituellement.

Les recrues ont donné leurs premiers coups de patins du camp d'entraînement mardi.

C'était jour de rentrée lundi pour l’Océanic de Rimouski.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Pour se tailler une place avec l'équipe, les recrues devront apprendre à composer avec la pression, explique entraîneur-chef et directeur général de la formation, Serge Beausoleil.

Ils doivent être collés à leur identité, jouer au maximum de leur capacité. [...] Les situations sont différentes, mais en séries éliminatoires, c'est les mêmes situations de stress. Il faut savoir canaliser ça. On veut voir des gars en contrôle, soutient Serge Beausoleil.

Serge Beausoleil se tient sur la glace avec un bâton de hockey dans les mains et un sifflet dans le cou.

L'entraîneur-chef et directeur général de l'Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil, soutient que les recrues étaient plus que prêtes à sauter sur la glace mardi.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Les trois choix de première ronde de l'équipe au dernier repêchage, Spencer Gill, Quinn Kennedy et le Rimouskois Anthony Paré, étaient présents mardi. Parmi tous les participants, seulement une douzaine sera retenue pour le camp principal, qui se mettra en branle samedi.

L'Océanic a causé une surprise la saison dernière en éliminant les futurs champions de la Coupe Memorial, les Sea Dogs de Saint-Jean, au premier tour des séries. Cette année, les attentes sont encore plus élevées puisque l'équipe est beaucoup plus expérimentée.

On a près d'une vingtaine de gars qui reviennent de l'an passé, qui connaissent nos valeurs, notre façon de travailler, ce que c'est de jouer au hockey avec l'Océanic. Alors, nos attentes sont très élevées, assure Beausoleil.

Une vingtaine de joueurs pratiquent sur la patinoire du Centre Henry-Leonard.

En tout, 46 joueurs aspirants devront faire leurs preuves dans le but d’être repêchés dans l’équipe du Drakkar de Baie-Comeau.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

De son côté, le Drakkar de Baie-Comeau a commencé son camp d'entraînement mardi au Centre Henry-Leonard. L'équipe est toujours en phase de reconstruction, ce qui laisse la place à plusieurs recrues pouvant se greffer à la formation.

Les joueurs sont placés en rond à genou au centre de la glace et font des étirements.

Les vétérans et les recrues du Drakkar de Baie-Comeau ont commencé leur camp d'entraînement mardi.

Photo : Radio-Canada / Camille Lacroix

L’entraîneur-chef et nouveau directeur général depuis le départ de Pierre Rioux pour une équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH), Jean-François Grégoire, s’attend à ce que les vétérans démontrent de la maturité et que des recrues sortent du lot.

« On a de la place. On veut un camp qui va être compétitif. »

— Une citation de  Jean-François Grégoire, entraîneur-chef et directeur général du Drakkar de Baie-Comeau
Jean-François Grégoire expliquait alors ses attentes face à la première ronde, devant la glace du Centre Henry-Leonard.

Jean-François Grégoire, quelques jours avant le début de la première ronde au Centre Henry-Leonard.

Photo : Radio-Canada / Zoé Bellehumeur

Évidemment, il y a des joueurs qui sont ici pour se préparer pour la saison. On veut qu'ils se préparent de la bonne façon, mais aussi qu'ils donnent le ton et qu'ils démontrent leur leadership. Il y en a d'autres qui viennent se battre pour garder leur poste, explique Jean-François Grégoire.

Les deux joueurs repêchés en première ronde, l’attaquant Justin Poirier et le défenseur Julien Lanthier, ont pris part à ce premier jour de camp mardi.

L'Océanic disputera sa première partie préparatoire vendredi à Québec face aux Remparts, tandis que le Drakkar jouera son premier match hors-concours le 23 août contre les Saguenéens à Chicoutimi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !