•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des artistes critiquent la gestion du dernier festival Innucadie

Deux hommes en tenue traditionnelle en prestation devant un public à Innucadie.

Le festival a eu lieu du 11 au 14 2022 août à Natashquan. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jean-Louis Bordeleau

Radio-Canada

Des conteurs invités au 16e Festival du conte et de la légende de l'Innucadie, à Natashquan, dénoncent ce qu'ils qualifient de mauvaise organisation entourant le festival. Certains reprochent notamment à l'organisation l'absence de contrats avant le début du Festival. Des artistes affirment aussi ne pas avoir reçu l'entièreté du cachet prévu avant leur arrivée.

La poétesse Joséphine Bacon devait participer au Festival cette année, mais a finalement choisi de ne pas y assister. Son nom figurait malgré tout sur la programmation pendant le festival.

Je me suis abstenue d’y aller parce que tout était tout croche. [...] Bien là, on l’a demandé plusieurs fois qu’on m'envoie mon contrat, mais ils m’ont dit que j'aurais le contrat une fois sur place, déplore Mme Bacon.

Joséphine Bacon regarde devant elle.

La poétesse Joséphine Bacon est originaire de Pessamit.

Photo : Radio-Canada

Mais, c'est pas possible. Je ne peux pas arriver là si rien ne leur dit que je suis d’accord avec le contrat qu’ils m’offrent, poursuit-elle.

L’artiste nord-côtière Johanne Roussy rapporte une expérience similaire. Elle devait être conteuse invitée au Festival 2022.

Je vais sur le site [web du Festival] et je vois ma photo. Je vois que je suis comme avec Joséphine. Je vois ma photo puis ma bio [que l’organisation ne] m’a pas demandée, que je n’ai pas fournie, relate Mme Roussy.

Johanne Roussy porte un tablier de cuir et se trouve à l'extérieur.

Johanne Roussy a finalement décidé de ne pas se rendre au Festival.

Photo : Radio-Canada / Kim Bergeron

Je voyais que c’était un tissu de mensonges. Voyons donc! Qu’est-ce que c’est que ça, cette affaire-là? Je n’avais même pas de contrat. Je n’avais rien signé, assure-t-elle. Elle a alors pris la décision de ne pas participer au Festival.

Joséphine Bacon et Johanne Roussy affirment n’avoir reçu ni plan d’hébergement et ni plan d’activités détaillés et ce malgré des demandes répétées à l’organisation.

Le conteur madelinot Nicolas Landry, qui a participé au Festival, garde un meilleur souvenir de l’événement. Tout en reconnaissant des lacunes dans l’organisation, il raconte avoir eu une belle expérience à Innucadie et compte revenir sans hésiter s’il y est réinvité.

Nicolas Landry est le directeur artistique du Festival international contes en Îles.

Nicolas Landry est somme toute heureux d'avoir participé au Festival du conte et de la légende de l'Innucadie 2022.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

La directrice générale du Festival Innucadie, Monique Bouchard, et la présidente de son conseil d’administration, Marie-Paule Malec, ont refusé nos demandes d'entrevues.

Certains artistes à qui nous avons parlé souhaitent une nouvelle équipe pour le Festival du conte et de la légende de l'Innucadie.

Joséphine Bacon, par exemple, réitère avoir l’événement culturel à cœur, mais croit qu'il faut agir pour qu’Innucadie redevienne Innucadie.

De son côté Nicolas Landry se montre très optimiste.

Un festival de la force de l'Innucadie, qui est rendu à 16 années d’existence, c’est quand même un festival qui a des racines, qui a des forces, souligne le conteur, qui croit que l'événement saura revenir en force dans les prochaines années.

D'après le reportage de Charles-Étienne Drouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !