•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les difficultés de voyager en français au Manitoba

La tête en bronze de Riel trône devant un édifice historique.

La journaliste Josée Boileau affirme ne pas avoir trouvé de services touristiques en français au Manitoba alors qu’elle voyageait dans l’ouest du pays cet été. Elle écrit avoir été accueillie en anglais seulement au Musée de Saint-Boniface.

Photo : Michelle Gervais

Dans un article récent, la journaliste québécoise Josée Boileau affirme ne pas avoir trouvé de services touristiques en français au Manitoba alors qu’elle voyageait dans l’ouest du pays cet été. Elle écrit notamment qu'elle a été accueillie en anglais seulement au Musée de Saint-Boniface. Est-il facile de voyager en français au Manitoba?

Il est où, le français, il est où? se demande Josée Boileau dans un article publié dans le magazine L'actualité, dans lequel elle explique qu’elle n'a presque pas entendu parler français lors de son passage au Manitoba. Voici, par exemple, ce qu'elle dit quartier Saint-Boniface : Parmi les gens croisés, nous n’avons entendu personne parler en français.

« J’ai éprouvé le même sentiment d’abandon dans les multiples villages aux noms français qui marquent le paysage du Manitoba, de la Saskatchewan et de l’Alberta, mais où la présence française se fait autrement très discrète, voire inexistante. »

— Une citation de  Josée Boileau, dans le magazine L'actualité

Une offre touristique bilingue inégale?

En entrevue à l'émission Le 6 à 9, la directrice de Tourisme Riel, Barbara Hacio Kirby, n'est pas convaincue par le témoignage de Josée Boileau qui, selon elle, reste anecdotique et ne représente pas la réalité de la francophonie au Manitoba.

Barbara Hacio Kirbya affirme qu'on ne peut pas en tirer des généralités, car le passage de la journaliste dans la province reste à court terme.

Il est possible, dit-elle, de faire un séjour touristique en français dans la province et d'y rencontrer des francophones.

« Il y a définitivement beaucoup d'offres qui se trouvent à travers la francophonie manitobaine où les gens peuvent vivre notamment ce type d'expérience.  »

— Une citation de  Barbara Hacio Kirby, directrice de Tourisme Riel

Le Musée de Saint-Boniface a 31 employés qui sont tous bilingues, et 29 d'entre eux sont francophones , ajoute-t-elle.

La directrice de Tourisme Riel précise que, en raison de la pandémie, la province est un peu à court de ressources, mais il y a énormément d'opportunités pour les francophones qui passent par ici.

Affiche annonçant les services en français.

Affiche annonçant les services en français.

Photo : Radio-Canada / Trevor A Bothorel

Barbara Hacio Kirby explique que des stratégies sont mises en place afin d’améliorer l’offre en français en matière de tourisme. Elle évoque, par exemple, les commerces et les services offerts en français tout le long du boulevard Provencher, à Winnipeg.

Elle rappelle également qu’une stratégie mise au point depuis 2018 pour attirer davantage de francophones a été lancée par Tourisme Riel en avril 2022.

Barbara Hacio Kirby ajoute que le français dans la province est une langue minoritaire et que, pour lui donner une meilleure visibilité, cela ne dépend pas seulement des francophones.

Il faut une meilleure compréhension du tourisme francophone et qu’il soit aussi valorisé du côté anglophone, c’est une question de culture et de perception, affirme-t-elle.

Des astuces à l'intention des touristes un séjour en français au Manitoba

  • Consultez la page Bonjour Manitoba (Nouvelle fenêtre) pour connaître les attraits et les événements en français à Saint-Boniface, à Winnipeg et ailleurs dans la province.
  • Consultez la page web de Tourisme Riel (Nouvelle fenêtre) pour les activités qui se déroulent à Saint-Boniface, à Saint-Norbert ou à Saint-Vital.
  • Rendez-vous au bureau de Tourisme Riel, boulevard Provencher, où se trouvent également la Maison des artistes visuels francophones et le Jardin de sculptures.
  • Le Musée de Saint-Boniface, le Centre culturel franco-manitobain, la Maison Gabrielle-Roy, le Fort Gibraltar du Festival du Voyageur sont des endroits où on trouve des services en français. On en trouve aussi dans des commerces comme la librairie À la page et le Café postal, pour ne citer que ces exemples.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !