•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une usine de produits laitiers fait la transition vers les produits végétaux

Les installations de l'usine Lactalis de Sudbury.

Une usine de Lactalis Canada située dans le Grand Sudbury sera réaménagée pour produire des substituts végétaux aux produits laitiers.

Photo : Avec l'autorisation de Lactalis Canada

Radio-Canada

Une usine de transformation laitière à Sudbury sera convertie pour produire plutôt des substituts à base de plantes.

Lactalis Canada a annoncé que son usine cessera de produire des produits laitiers à compter du 30 septembre et passera à une nouvelle gamme de produits.

Lactalis Canada continuera d'exploiter son entrepôt frigorifique à Sudbury et conservera la majorité de sa main-d'œuvre pendant la période de transition et pour sa nouvelle usine de production avec des opportunités d'emploi supplémentaires anticipées avec une croissance future, indique la société dans un communiqué de presse.

Lactalis est connue pour ses produits laitiers comme le fromage Black Diamond et le yogourt Astro, mais l’entreprise a également commencé à produire des substituts à base de plantes, tels que la boisson Sensational Soy, la margarine Lactantia et un yogourt à base de noix de coco.

Bien que notre activité principale soit les produits laitiers, nous suivons constamment le consommateur et recherchons continuellement des occasions d'innover et de répondre au marché, a déclaré le président et chef de la direction de Lactalis Canada, Mark Taylor, dans un communiqué de presse.

Derik McArthur, directeur de la région 8 du syndicat des Travailleurs unis de l'alimentation et du commerce, a déclaré à CBC que les 22 employés qu'il représente à l'usine ont bien pris la nouvelle.

« Il s'agira d'un énorme investissement dans l'usine de Sudbury et d'un nouveau produit qui sortira d'ici. Alors, c'est une excellente nouvelle. »

— Une citation de  Derik McArthur, syndicat des Travailleurs unis de l'alimentation et du commerce

M. McArthur estime que quelques emplois pourraient être perdus à court terme, mais le passage à des substituts à base de plantes pourrait signifier une croissance à plus long terme.

Je pense que la tendance de consommation est moins de lait et les tendances semblent amener les gens à se tourner vers divers types de produits à base de plantes, dit-il.

M. McArthur ajoute que l'entreprise n'a pas encore confirmé quels produits spécifiques à base de plantes elle fabriquera à Sudbury.

Sylvain Charlebois, directeur du Laboratoire de recherche en sciences analytiques agroalimentaires de l'Université Dalhousie, affirme qu’il n’est pas surpris d'apprendre la transition de Lactalis Canada à Sudbury.

Sylvain Charlebois accorde une entrevue de façon virtuelle à Radio-Canada.

L'économiste Sylvain Charlebois dit qu'il n'est pas surpris de voir une usine laitière de Sudbury passer à des substituts végétaux.

Photo : Radio-Canada

Il souligne que la consommation de lait au Canada est en baisse depuis 30 ans, les gens étant de plus en plus préoccupés par le bien-être des animaux, les conséquences de la production alimentaire sur l'environnement et leur santé.

Plus récemment, M. Charlebois note que le prix du lait a augmenté de 25 % depuis janvier, mais que de nombreuses options à base de plantes sont devenues moins chères.

Nous voyons des entreprises devenir des entreprises de protéines, essentiellement, a-t-il déclaré.

Les Producteurs laitiers du Canada contestent toutefois ces chiffres, citant les données de Statistique Canada. Ils affirment plutôt que le prix du lait a augmenté de 10,9 pour cent en Ontario depuis le mois de janvier.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !