•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Europe prise en étau entre les feux de forêt et la sécheresse

Un pompier français en forêt.

Un pompier français combat un incendie de forêt près de Belin-Beliet, dans le sud-ouest de la France.

Photo : Getty Images / AFP / THIBAUD MORITZ

Radio-Canada

La sécheresse se poursuit un peu partout en Europe, tandis que les pompiers restent mobilisés pour combattre les brasiers qui ravagent la France. Alors que le Portugal brûle lui aussi, l’Italie connaît une rare sécheresse et le Rhin en Allemagne atteint un niveau historique.

Plus de 360 pompiers venus de plusieurs pays européens combattent un vaste incendie dans le sud-ouest de la France qui a consumé près de 7400 hectares de pins depuis juillet.

Il s’agit de 147 strazacy polonais, 141 Feuerwehrleute allemands et autrichiens, et 77 pompierii roumains qui sont déployés depuis plus d’une semaine dans le cadre du mécanisme de protection civile européenne, qui a été créé en 2001.

Un pompier autrichien regarde une carte à l'arrière d'un camion.

Des pompiers autrichiens ont été mobilisés pour combattre les incendies dans le sud-ouest de la France. Il y a aussi des pompiers polonais, allemands et roumains qui ont été envoyés sur place.

Photo : Getty Images / AFP / THIBAUD MORITZ

Notre mission désormais est d'éteindre les points chauds, de continuer le travail de lisière et de sécuriser les pistes pour éviter une nouvelle reprise du feu fixé, mais pas encore maîtrisé, a indiqué le lieutenant-colonel des pompiers de Gironde (département du Sud-Ouest), Laurent Pham.

Et une nouvelle hausse des températures est prévue la semaine prochaine, selon M. Pham, ce qui pourrait compliquer le travail des pompiers.

Aussi, 21 pompiers polynésiens et d’autres de la Réunion et de Mayotte, deux zones françaises situées dans l’océan Indien, sont attendus sur place.

Cet incendie a repris le 9 août, à peine un mois après deux autres feux qui avaient brûlé dans la même zone. Mais il ne s’agirait pas d’origine criminelle, selon le parquet de Bordeaux, contrairement aux premiers feux à la mi-juillet. Une information judiciaire a d’ailleurs été ouverte pour destruction par incendie.

La sécheresse historique que connaît l’Europe laisse d’autres régions de la France à sec, avec une sévère limitation de la consommation d’eau pour les habitants.

La faune sauvage de l’ensemble de l’ouest de l’Europe vit des moments difficiles en raison de la chaleur extrême, et la Loire, un cours d’eau emblématique, connaît un niveau d’eau historiquement bas.

Les feux de forêt continuent de faire des ravages en Europe avec plus de 660 000 hectares brûlés depuis janvier. C'est le cas dans certains départements de France où l'utilisation de l'eau potable est rationnée, sous peine d'amende. Reportage de Marie-Eve Bédard.

Le Portugal se consume lui aussi

Dans le parc naturel de la Serra da Estrela, au centre du Portugal, le feu de forêt qui avait été déclaré maîtrisé la semaine dernière s’est de nouveau embrasé, et mobilise mardi plus d’un millier de pompiers, avec une dizaine de moyens aériens, d’après la protection civile portugaise.

Les quelque 1200 pompiers qui sont déployés sur le terrain sont soutenus par 373 véhicules et par 12 avions et hélicoptères, note l’Autorité nationale de la protection civile.

C’est un feu assez éclaté, avec la probabilité d’évoluer sur de nouveaux fronts, a expliqué le commandant de la protection civile portugaise, André Fernandes, lors d’un point de presse mardi.

De la fumée s'échappe des arbres qui poussent sur une montagne portugaise.

L'incendie dans la région de la Serra da Estrela a déjà consumé plus de 15 000 hectares, et le mois de juillet a été le plus chaud enregistré au Portugal depuis un siècle.

Photo : Getty Images / AFP / PATRICIA DE MELO MOREIRA

Le feu de la Serra da Estrela a déjà fait une vingtaine de blessés, et 45 personnes ont dû être évacuées de manière préventive. Cet incendie est le plus important à frapper le Portugal cet été, et il a déjà consumé plus de 15 000 hectares, dont des zones de forêt uniques de ce parc reconnu par l’UNESCO.

Le Portugal connaît une sécheresse exceptionnelle et le mois de juillet le plus chaud depuis près d'un siècle.

Près de 81 000 hectares de forêts sont déjà partis en fumée, ce qui représente la superficie la plus étendue depuis les incendies meurtriers de 2017 qui avaient fait une centaine de victimes.

Grave sécheresse en Italie

L’Italie est confrontée à sa pire sécheresse depuis 70 ans, et le gouvernement a décrété début juillet l’état d’urgence dans plusieurs régions du nord et du centre du pays.

Dans le nord, le lac de Garde est touché par la plus grave sécheresse depuis 15 ans.

Nous sommes maintenant à 30 centimètres au-dessus du zéro hydrographique, alors que la moyenne de ces dernières années était de 80 ou 100 centimètres en cette période, a expliqué le directeur de la société de promotion du lac de Garde (Garda Unico), Gianluca Ginepro.

Un quai sur le lac de Garde en Italie autour duquel l'eau s'est retirée.

Le niveau du lac de Garde, en Italie, a atteint un creux de 30 centimètres au-dessus du zéro hydrographique, alors que la moyenne des dernières années et de 80 ou 100 centimètres à la même période. En 2007, il avait atteint 9,9 centimètres.

Photo : Getty Images / AFP / MIGUEL MEDINA

C’est une situation à tenir sous contrôle, mais pour le moment il n’y a pas de problème du point de vue de l’utilisation du lac pour les activités comme la voile et le windsurf, a déclaré M. Ginepro.

Nous avons un peu perdu la possibilité de fournir de l’eau à l’agriculture, a cependant reconnu M. Ginepro.

D’une superficie de 367 kilomètres carrés, le lac de Garde avait atteint un niveau de 9,9 centimètres au-dessus du zéro hydrographique lors de l’été 2007. Mais la sécheresse qui touche l’Europe n’est pas encore terminée.

Quant au Rhin, il a perdu 4 centimètres en 24 heures à la frontière de l’Allemagne et des Pays-Bas, atteignant une profondeur de près de zéro par endroits.

Depuis le 1er janvier, ce sont environ 662 776 hectares de forêts ont été ravagés par des incendies dans l'Union européenne, selon des données actualisées dimanche du système européen d'information sur les feux de forêt (EFFIS), qui collige des statistiques comparables depuis 2006, notamment grâce aux images satellites du programme européen Copernicus.

Avec les informations de Agence France-Presse, Le Monde, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !