•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

IKEA va liquider sa filiale russe

Le logo du détaillant suédois IKEA est visible à côté d'un panneau pour piétons dans un parking souterrain d'un centre commercial à Moscou le 9 août 2022.

Le groupe suédois a fermé ses magasins en Russie en mars, où il emploie environ 15 000 personnes.

Photo : Getty Images / AFP / KIRILL KUDRYAVTSEV

Reuters

IKEA a décidé de liquider sa filiale russe, la société à responsabilité limitée IKEA Dom, réduisant ainsi davantage ses activités en Russie après plus de dix ans de présence dans le pays, montre mardi un registre.

IKEA fait partie des plus de 1000 entreprises occidentales qui ont réduit leurs activités en Russie depuis que Moscou a lancé son offensive en Ukraine en février dernier.

Le groupe suédois a fermé ses magasins en Russie en mars. Il a ensuite annoncé en juin qu'il comptait vendre des usines, fermer des bureaux et réduire sa main-d'œuvre dans le pays, où il emploie environ 15 000 personnes.

IKEA Group, propriétaire des magasins IKEA en Russie, n'a toutefois pas fermé ses centres commerciaux Mega en Russie.

IKEA a mis fin lundi à sa dernière opération commerciale en ligne, une vente à prix cassés lancée début juillet.

Selon la base de données Spark des entreprises russes de l'agence de presse Interfax mardi, Ingka Holding Europe B.V. a décidé de liquider IKEA Dom, dont elle est l'unique propriétaire. IKEA Dom a été créé en juillet 2006.

En juin, Ingka s'est dit prêt à revenir un jour en Russie, tout en précisant que les conditions n'étaient pas réunies pour l'instant.

Ingka n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire de Reuters.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !