•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PLQ promet de doubler le supplément pour l’achat de fournitures scolaires

Accompagnée de sa fille Sophia et de la candidate libérale Marwa Rizqy, Dominique Anglade pousse un panier d'épicerie rempli de fournitures scolaires.

Dominique Anglade a acheté les fournitures scolaires de sa fille Sophia pour démontrer, facture à l'appui, qu'il en coûte plus de 200 $ pour acquérir ce qui se trouve sur la liste de fournitures exigées pour la rentrée.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

218,97 $. C'est ce qu'a dû débourser Dominique Anglade pour les fournitures scolaires qui remplissaient le panier qu'elle a poussé jusque devant les caméras qui l'attendaient au coin du boulevard Monk et de la rue Springland, dans l'arrondissement du Sud-Ouest, à Montréal.

Mme Anglade y avait donné rendez-vous aux journalistes mardi matin pour une annonce à saveur électorale, à l'aube du déclenchement de la campagne.

Ainsi, si le Parti libéral du Québec est porté au pouvoir, le 3 octobre prochain, le supplément pour l'achat de fournitures scolaires passera de 108 $ à 215 $ par enfant, soit ce qu'il en coûte – si l'on se fie à l'expérience de Mme Anglade – pour acquérir tout ce qui figure sur la liste des fournitures exigées pour la rentrée.

« L’inflation est partout, et ça touche aussi les fournitures scolaires. [...] C’était prévisible. [...] François Legault n'a posé aucun geste pour soutenir les familles avec la rentrée scolaire qui arrive dans les prochains jours. »

— Une citation de  Dominique Anglade, cheffe du Parti libéral du Québec

Facture en main, Mme Anglade a indiqué qu'elle avait payé exactement 218,97 $. On a suivi la liste pour faire les achats. [...] C'est ça que ç'a coûté et c'est ce que ça va coûter à tous les parents du Québec, a-t-elle prévenu.

Le montant promis de 215 $ serait versé aux parents en même temps que celui octroyé annuellement dans le cadre du programme Allocation famille, a précisé Dominique Anglade, qui a dit vouloir s'assurer que les parents puissent permettre à leurs enfants de rentrer à l'école de manière préparée.

La cheffe était accompagnée de sa fille Sophia et de la candidate libérale dans Saint-Laurent, Marwa Rizqy, pour effectuer cette annonce.

Les élections seront déclenchées à la fin du mois d'août au Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !