•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie dans un ancien presbytère de Jonquière

Un camion de pompier

Un incendie s’est déclaré dans l’ancien presbytère de l’église St-Laurent.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Radio-Canada

Une vingtaine de locataires ont été évacués à la suite d’un incendie qui s’est déclaré peu après 8 h mardi matin dans l’ancien presbytère de l’église Saint-Laurent, sur la rue St-Clément, dans l’arrondissement de Jonquière.

Une enquête est ouverte pour connaître l’origine de l’incendie, qui ne semble pas être accidentel, selon les premières constatations du Service de sécurité incendie de Saguenay. Le Service de police de Saguenay (SPS) participe aussi à l'enquête.

Il s'agit de la deuxième intervention des pompiers à cet endroit cette année.

Les flammes ont débuté dans le côté de l’édifice. Les résidents seront pris en charge par la Croix-Rouge.

On est arrivés sur les lieux et l'incendie était vraiment déclaré au niveau de la façade du bâtiment, la verrière. Ç'a été maîtrisé très rapidement, en quelques minutes le feu était circonscrit, a déclaré Sylvain Bouchard, chef des opérations pour les pompiers de Saguenay.

La circulation a pu reprendre dans le secteur après avoir été interrompue pendant un moment.

L’église Saint-Laurent est à l’abandon depuis plusieurs années et son état s’est dégradé. Elle a été désacralisée en 2004 et appartient à un propriétaire privé.

Les policiers ont aussi indiqué qu'ils sont souvent interpellés pour se déplacer à l'ancien presbytère, notamment pour des surdoses de drogues, voies de fait, chicanes et vandalisme.

On peut affirmer que c'est effectivement un endroit qui est bien connu et, je dirais, surveillé par nos policiers. C'est effectivement un endroit où il y a des interventions, je n'oserais pas dire régulières, mais c'est un endroit où on vient quand même assez souvent, a mentionné Luc Tardif, porte-parole du SPS.

Des voisins ont aussi affirmé qu'ils sont souvent dérangés.

Avec des informations de Louis Martineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !