•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rentrée scolaire dans deux écoles d’Ottawa, sans masque

Des élèves dans une classe.

Les élèves de l'École élémentaire catholique Jonathan-Pitre, à Ottawa, ont repris le chemin de l’école mardi.

Photo : Radio-Canada / Rosalie Sinclair

Radio-Canada

Les élèves des écoles élémentaires catholiques Bernard-Grandmaître et Jonathan-Pitre, à Ottawa, ont repris le chemin de l’école mardi.

La rentrée en Ontario se fait, cette année, sans mesures sanitaires. Le masque a en effet été déclaré optionnel dans les écoles de la province à l'automne.

Mardi matin, deux écoles d'Ottawa ont inauguré cette nouvelle normalité.

Une mascotte devant un autobus scolaire.

C'est la rentrée pour les élèves de l'École élémentaire catholique Jonathan-Pitre, à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Rosalie Sinclair

La directrice des communications, du marketing et de l'engagement communautaire au Conseil des écoles catholiques du Centre-Est (CECCE), Valérie Samson, savoure elle aussi la rentrée dans un contexte se rapprochant davantage de la normalité qu’au cours des deux dernières années.

« Il n’y a plus de masque obligatoire, et il n’y a plus de cohorte. Les élèves pourront donc jouer avec leurs amis comme bon leur semble. »

— Une citation de  Valérie Samson, directrice des communications, du marketing et de l'engagement communautaire au CECCE

Selon elle, sur les 25 550 élèves du CECCE, 350 ont choisi, avec leurs parents, de suivre leurs cours de manière virtuelle, dont environ 150 au secondaire et entre 200 et 250 à l'élémentaire.

Valérie Samson en entrevue à Radio-Canada.

La directrice des communications, du marketing et de l'engagement communautaire au CECCE, Valérie Samson

Photo : Radio-Canada

Valérie Samson dit également ne pas avoir eu vent de beaucoup de parents inquiets du fait que la rentrée se fasse sans mesures sanitaires obligatoires. C’est comme ça ailleurs dans notre société. On a tous eu l’été pour l'apprivoiser. Je pense que les parents sont seulement heureux que ce soit un retour à la normale.

Un calendrier équilibré

La rentrée précoce dans ces deux établissements s’explique par le fait que les enfants qui fréquentent ces deux écoles suivent l’horaire du calendrier équilibré.

Un enfant, de dos, joue dans sa classe.

Les enfants ontariens ne sont plus obligés de respecter diverses mesures sanitaires à l'école.

Photo : Radio-Canada

Pour eux, l’année scolaire débute plus tôt en août et se termine une semaine plus tard en juin. Mais dès le mois d’octobre, une semaine de congé est prévue à l’horaire. Le calendrier équilibré prévoit également deux semaines de congé consécutives au mois de mars, ainsi qu’une semaine de congé au mois de mai.

Ces congés répétés, au cours de l’année scolaire, offrent aux élèves une cadence d’apprentissage plus régulière, explique le Conseil des écoles catholiques du CECCE, par voie de communiqué.

La rentrée pour toutes les autres écoles du CECCE, ainsi que du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario et du Conseil scolaire de district catholique de l’Est ontarien, est prévue pour le 30 août.

Avec les informations de Rosalie Sinclair

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !