•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti québécois recrute deux candidates, dans Chicoutimi et Jonquière

Une femme pose devant un arbre.

Caroline Dubé sera la candidate du PQ dans la circonscription de Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Le Parti québécois (PQ) a dévoilé les noms de deux nouvelles candidates dans la région en vue des élections provinciales du 3 octobre prochain.

Dans Jonquière, Caroline Dubé tentera de conserver la circonscription, fief du PQ, à la suite du départ de Sylvain Gaudreault, qui a annoncé qu’il ne sollicitait pas un nouveau mandat, lui qui siégeait à l'Assemblée nationale depuis 2007.

Caroline Dubé était jusqu'à tout récemment la directrice du bureau du député fédéral bloquiste de Jonquière, Mario Simard. Elle a aussi occupé la direction générale du centre l’Escale de Jonquière par le passé tout en œuvrant dans le milieu communautaire.

Je crois fermement qu'avoir acquis de vastes connaissances du milieu communautaire et des problématiques sociales auxquelles la population de Jonquière est confrontée ne peut qu’être avantageux pour une aspirante députée qui défendra bec et ongles à l’Assemblée nationale les besoins de sa circonscription, a-t-elle déclaré par voie de communiqué.

Dans Chicoutimi, le PQ sera représenté par Alice Villeneuve, une jeune militante du Parti.

Émile Simard, dans Dubuc, William Fradette, dans Lac-Saint-Jean, et Patrice Bouchard, dans Roberval, seront les autres porte-couleurs du Parti. Leur candidature avait été confirmée il y a quelques semaines.

L’équipe régionale du Parti québécois est donc maintenant complète. Trois autres partis ont également terminé leur recrutement de candidats en vue du scrutin, soit la Coalition avenir Québec (CAQ), Québec solidaire (QS) et le Parti conservateur du Québec (PCQ).

Le Parti libéral du Québec (PLQ) ne compte toujours aucun candidat.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !