•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des résidents de Magog se disent déçus par des travaux « bâclés » sur leur rue 

Une pancarte de travaux routiers.

Une pancarte de travaux routiers (archives)

Photo : Radio-Canada / Marie-France Martel

Des résidents de la rue Channell, à Magog, se disent déçus des travaux réalisés sur la chaussée au cours des dernières semaines. 

Une dizaine de personnes se sont déplacées à la séance du conseil de lundi soir pour faire part de leur mécontentement.

Sylvie Deschamps Francoeur, qui a parlé en leur nom, a qualifié les travaux de bâclés

Ça a été traité comme des nids de poule, alors qu’ils avaient 400 ou 500 m à faire. [...] Ils sont venus un minimum de sept fois, a-t-elle déploré.  

Ils ont commencé fin juin début juillet. Ils sont venus à répétition. Tous les citoyens, on se disait que ça ne se pouvait pas qu’ils venaient aussi souvent faire des moitiés de travaux. [...] Ce n’étaient pas des travaux adéquats pour les grands travaux qu’ils devaient faire , a-t-elle ajouté. 

Une route avec plusieurs couches d'asphalte qui se superposent.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sylvie Deschamps Francoeur dénonce des travaux qu'elle qualifie de « bâclés ».

Photo : Gracieuseté de Sylvie Deschamps Francoeur

« On se dit que la rue a probablement besoin d’être refaite, qu’on a probablement besoin d’une couche de nivellement.  »

— Une citation de  Sylvie Deschamps Francoeur, résidente de Magog

Il faut absolument que la rue Channell soit sur un programme de réfection complet, a renchéri Jean Charlebois, un citoyen qui était lui aussi sur place lundi soir.

Un pied dans une grande craque dans l'asphalte.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Selon des résidents, la rue devrait être carrément refaite.

Photo : Gracieuseté de Sylvie Deschamps Francoeur

La mairesse de Magog, Nathalie Pelletier, a confirmé que la conseillère du secteur avait discuté du dossier avec les autres membres du conseil peu avant la rencontre de lundi soir. Un superviseur va se déplacer demain pour venir voir la situation, a-t-elle assuré. Ça va être discuté dans une commission des travaux publics, on va pouvoir vous faire un retour

De plus en plus dans les dernières années, il y a beaucoup d’améliorations. Ils [les travaux publics] font des endroits où c’est du resurfaçage de grandes parties au lieu de réparer plusieurs petits nids de poule. Pourquoi ça n’a pas été fait dans cette rue-là? Des fois, ce sont des choix déchirants qu’ils doivent faire, car les budgets sont limités, a également précisé la mairesse, en ajoutant qu’elle prenait les commentaires des citoyens au sérieux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !