•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Calgarien en fin de vie veut faire don d’un gigantesque bateau construit de ses mains

Le Calgarien Rudy Holik.

Selon le pronostic de son médecin, il resterait à Rudy Holik seulement quelques mois à vivre. L'une de ses dernières volontés est alors d'offrir gratuitement son bateau géant qu'il a lui-même construit à qui voudrait bien en prendre soin.

Photo : Radio-Canada / Terri Trembath/CBC

Radio-Canada

Rudy Holik n'a plus que quelques mois à vivre, selon le pronostic de son médecin. Mais avant de tirer sa révérence, le Calgarien a pour dernière volonté de trouver un propriétaire à son bateau en acier de 10 mètres de long qu’il a construit de ses propres mains.

C’est en 1994 que Rudy Holik a commencé à construire son navire en acier, qui pèse plus de 4,5 tonnes, dans l'arrière-cour de sa petite maison du sud-ouest de Calgary.

Avec un diagnostic d’un cancer en phase terminale à quelques mois de fêter son 80e anniversaire en octobre, il dit chercher une personne à qui il offrira le bateau, dont la présence imposante dans sa cour arrière a surpris plus d’un voisin.

Parmi eux figure Milo Anderson, qui a récemment aidé Rudy Holik à vendre sa maison. J'ai regardé par-dessus la clôture et je me suis dit : "Est-ce un bateau [que j'aperçois] dans l'arrière-cour?", dit-il.

Rudy Holik n’en est pas à son premier bateau construit à la main. Après avoir suivi un cours de soudure au Southern Alberta Institute of Technology (SAIT), il a commencé à construire sa première embarcation en 1984. Il explique à ce propos qu'il y avait autrefois une association de constructeurs de bateaux de cours arrière à Calgary, et que les membres remorquaient leurs bateaux jusqu'à Vancouver ou ailleurs sur la côte ouest pour naviguer.

Il témoigne également avoir fait de la voile et qu'il avait voyagé au Panama, dans les Caraïbes et jusqu'en Espagne.

Rudy Holik dans son imposant bateau artisanal qui trône dans la cour arrière de sa maison à Calgary.

Le bateau en acier construit par Rudy Holik mesure 10 mètres de long et pèse 4,5 tonnes.

Photo : Radio-Canada / Terri Trembath/CBC

Un passe-temps

Lorsqu'on lui demande pourquoi il s'était lancé dans la construction de bateaux, Rudy Holik répond que c'était surtout pour passer le temps, car, en tant qu'ancien travailleur contractuel dans l'industrie pétrolière et gazière, il était parfois sans travail et avait besoin de combler son temps.

Je ne pouvais tout simplement pas [rester assis à ne rien faire], explique-t-il, ajoutant qu'avoir un bateau était un de ses souhaits, mais qu'il n'avait pas les moyens de s'en acheter un. Alors, quand j'ai vu les autres construire, je me suis dit que je pouvais le faire moi aussi.

Rudy Holik a par ailleurs confié qu'il n'avait jamais déménagé dans une ville côtière, car il ne pouvait trouver du travail que dans le pétrole et le gaz en Alberta.

Un homme brave et talentueux

Après avoir aidé son voisin de 79 ans à vendre sa maison, Milo Anderson l'appuie également dans ses démarches pour trouver quelqu'un qui souhaiterait reprendre gratuitement le bateau.

C'est triste de voir qu'il n'a pas pu réaliser son rêve, mais ce serait tellement incroyable de trouver quelqu'un [qui voudrait au moins l'aider], note-t-il.

Il décrit par ailleurs le septuagénaire comme un homme brillant et qui ne fanfaronne pas. Il a juste décidé qu'il allait construire un bateau dans son arrière-cour, et il l'a fait.

Rudy Holik avait initialement tenté de vendre son bateau, notamment en ligne, mais sans succès. Les contacts de grutiers pour l'embarquer n'ont rien donné non plus.

Maintenant, tout ce qu'il souhaite, c'est de pouvoir l'offrir à une personne qui saura en prendre soin.

Avec les informations de Terri Trembath

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !