•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début d’une nouvelle campagne de vaccination contre la COVID-19

Une femme se fait vacciner dans une résidence pour aînés.

Paule Charbonneau, résidente du Manoir Laure-Gaudreault, reçoit sa quatrième dose.

Photo : Radio-Canada / Guylaine Bussière

Les autorités sanitaires ont lancé lundi une nouvelle campagne de vaccination de masse. Les personnes âgées sont les premières à recevoir cette nouvelle dose de rappel contre la COVID-19.

La campagne vise près de 150 résidences privées pour aînés et ressources intermédiaires, ainsi qu'une trentaine de CHSLD, selon David Tardif, directeur de vaccination au CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Ça équivaut à environ 10 000 usagers qui sont potentiellement vaccinables, indique-t-il.

Mais en raison des nombreux cas de COVID-19 lors de la dernière vague, tous ne sont pas logés à la même enseigne. Il faudra attendre trois mois après contamination pour avoir droit à une nouvelle dose et compter un total de cinq mois entre chaque dose de rappel.

Partante pour une cinquième dose

Malgré cela, la réponse semble être bonne de la part des aînés qui souhaitent se protéger au mieux en prévision d’une huitième vague à l'automne prochain.

C’est le cas de Denise Bérubé, de la Résidence Saint-Philippe. Elle recevait lundi sa quatrième dose. S’ils nous en offrent une cinquième, je vais la prendre aussi! lance-t-elle en riant.

Une femme reçoit un vaccin contre la COVID-19 dans une résidence pour aînés.

Avoir reçu une deuxième dose de rappel rassure Denise Bérubé.

Photo : Radio-Canada

Même situation au Manoir Laure-Gaudreault où plusieurs résidents attendaient patiemment leur tour. Ils sont vraiment enthousiastes à se faire vacciner, a constaté Vincent Julien, le directeur général de l’établissement.

Selon le directeur de vaccination, Vincent Tardif, cette première étape de la campagne s’étendra sur cinq semaines.

La dose de rappel sera ensuite disponible pour le reste de la population, selon un calendrier dévoilé dans les prochaines heures par les autorités sanitaires.

Avec les informations de Guylaine Bussière

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !