•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien Pacifique signe une convention collective avec 3000 de ses travailleurs

Un employé monte à bord d'un train de marchandises.

L'entente s'applique à environ 3000 mécaniciens de locomotive, chefs de train et ouvriers de la gare de triage du CP.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

La Presse canadienne

Le Chemin de fer Canadien Pacifique affirme avoir signé une convention collective de deux ans avec environ 3000 travailleurs syndiqués.

Le nouvel accord est issu d'un arbitrage exécutoire dans un contexte d'inquiétudes concernant une pénurie de main-d'œuvre dans le secteur des transports canadien.

L'entente s'applique à environ 3000 mécaniciens de locomotive, chefs de train et ouvriers de la gare de triage du Canadien Pacifique (CP), représentés par la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada.

Le CP, établi à Calgary, indique que l'entente comprend une augmentation annuelle de salaire de 3,5 % en 2022 et 2023, en plus d'une bonification des avantages sociaux.

Le CP affirme que le Chemin de fer et Teamsters Canada ont convenu de recourir à l'arbitrage exécutoire en mars pour résoudre les problèmes liés aux salaires et aux prestations de retraite.

Le chef de la direction du CP, Keith Creel, soutient que l'entreprise continue de travailler avec ses partenaires syndicaux pour parvenir à une entente qui répond aux besoins de ses travailleurs, de ses clients et de la chaîne d'approvisionnement nord-américaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !