•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le président du Mouvement Desjardins a rencontré de jeunes entrepreneurs de la région

Des jeunes assis sur des chaises, en rond, écoutent un homme parler.

Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, a rencontré une dizaine de jeunes entrepreneurs pour parler de leurs besoins.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Le président et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, était de passage à Alma, lundi, pour rencontrer la communauté d’affaires de la région. Il voulait ainsi prendre le pouls des préoccupations des entrepreneurs bien établis, mais aussi des plus jeunes.

Environ 70 personnes étaient présentes pour l’occasion à l’Hôtel Universel.

Dans le cadre de sa tournée provinciale, Guy Cormier a notamment rencontré une dizaine de jeunes entrepreneurs pour discuter de leurs besoins et comprendre comment mieux les accompagner. Cette activité s’est déroulée en marge de sa conférence principale.

Certains ont d'ailleurs profité de l'occasion pour proposer des pistes de solutions qui leur permettraient de bien prospérer.

Les problèmes de recrutement ont été abordés.

La pénurie de main-d’oeuvre, ça touche toutes les sphères, tous les domaines, a débuté le pharmacien Yann Gosselin-Gaudreault. Je pense qu’il faut qu’il y ait des moyens qui soient mis en place. Je parlais au niveau des aînés qui veulent en faire plus, qui veulent travailler. Il y a certaines personnes qui seraient prêtes à sortir de la retraite, mais elles ont des pénalités fiscales.

Un homme de dos qui s'adresse à une assemblée dans une salle de conférence, où les personnes sont assises à des tables.

Le grand patron du Mouvement Desjardins a ensuite participé à un dîner-conférence devant 70 personnes issues de la communauté d’affaires de la région.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

L'environnement a aussi fait partie de plusieurs discussions.

Je pense que Desjardins a la capacité d’être un leader avec des programmes de prêts verts où on peut inclure la réduction de l’impact environnemental dans l’équation, a proposé Vincent Lachance, cofondateur et président de Lux Aerobot.

L’environnement, je pense qu’il va falloir que ça passe par les entrepreneurs, pour conscientiser la population, puis faire de meilleurs choix pour la société en général, a ajouté de son côté Raphaëlle Langevin, propriétaire de Matsheshu Créations.

L'économie régionale se porte bien

De son côté, Guy Cormier a vanté la santé de l’économie du Saguenay-Lac-Saint-Jean, qui se porte bien malgré les nombreux défis auxquels font face les entrepreneurs.

Il y a eu une diversification ici de l’économie assez incroyable au cours des dernières années. On pense aux jeux vidéo, là on est dans les drones commerciaux industriels, l’agroalimentaire, le tourisme. Il y a plusieurs autres secteurs d’activités qui viennent amener cette richesse-là. Donc c’est ce qui nous amène à voir 2022-2023 positivement, malgré les défis qu’il va y avoir, a-t-il mentionné.

En mai, Desjardins prévoyait une croissance du PIB dans la région de 8,4 % en 2022 et 2,3 % en 2023.

Un homme parle devant un lutrin.

Le président et le chef de la direction du Mouvement Desjardins, Guy Cormier

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Par ailleurs, Guy Cormier prévoit une hausse des taux d'intérêt pouvant aller jusqu'à 0,75 %.

Sa tournée se poursuivra mardi à Sept-Îles.

D’après un reportage de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !