•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Loi sur les mesures d’urgence : des audiences publiques le mois prochain

Les organisateurs du prétendu « convoi de la liberté » devraient témoigner.

Des manifestants brandissent l'unifolié et le fleurdelisée devant le parlement.

Des manifestants ont pris en otage la colline du Parlement, l'hiver dernier, ce qui a forcé le gouvernement fédéral à invoquer la Loi sur les mesures d'urgence pour les déloger.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

La Presse canadienne

L'enquête sur l'utilisation sans précédent de la Loi sur les mesures d'urgence par Ottawa lors des manifestations de février amorcera ses audiences publiques le mois prochain.

La Commission sur l'état d'urgence a annoncé lundi qu'elle s'attend à ce que les audiences se déroulent du 19 septembre au 28 octobre à Bibliothèque et Archives Canada, au centre-ville d'Ottawa.

Le commissaire Paul Rouleau a déclaré dans un communiqué qu'il avait l'intention de demander des comptes au gouvernement et qu'il souhaitait que l'enquête soit aussi ouverte et transparente que possible.

Bannière

Les audiences seront diffusées en direct en ligne et les membres du public auront la possibilité de communiquer leurs points de vue; un rapport final est attendu au début de l'année prochaine.

Les parties à l'enquête, notamment les organisateurs du prétendu « convoi de la liberté », les corps de police et les trois ordres de gouvernement, devraient témoigner et fournir des preuves documentaires sur l'invocation de la loi en février.

Les libéraux fédéraux ont pris la décision au milieu des blocages frontaliers et de l'occupation du centre-ville d'Ottawa par des manifestants opposés à la vaccination obligatoire contre la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !