•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le transport adapté de la Société de transport de Sherbrooke rétabli sous peu?

Un autobus de transport adapté de la STS.

Un des fournisseurs de la Société de transport de Sherbrooke est la cible d'une cyberattaque, ce qui la force à réduire son service de transport adapté.

Photo : Radio-Canada / Emy Lafortune

Radio-Canada

Les usagers du transport adapté, à Sherbrooke, devront faire preuve d'un peu de patience. Le service devrait être pleinement rétabli dans quelques jours.

Marc Denault, président de la Société de transport de Sherbrooke, souligne que la STS travaille activement à développer un système qui permettra de récupérer de 90 à 100 % des données des usagers.

On comprend qu'il y a une pression énorme sur notre fournisseur, puisque cela regroupe près de cinq sociétés de transport, explique Marc Denault.

D'ici la fin de la semaine, la STS devrait permettre aux usagers de réutiliser pleinement le service, même si les prises de rendez-vous devront toujours se faire de façon manuelle.

« On a bon espoir que cela se règle cette semaine. On travaille très fort. On est allé chercher des ressources externes en cyberattaque.  »

— Une citation de  Marc Denault, président de la Société de transport de Sherbrooke

De l'inquiétude au sein des usagers

Depuis la cyberattaque, le service de transport adapté priorisait les urgences et le transport au travail.

Selon la coordonnatrice du Regroupement des usagers du transport adapté de Sherbrooke métropolitain, France Croteau, cela a suscité bien des inquiétudes auprès des usagers, en plus d'en décevoir plusieurs.

Certains avaient réservé dans trois, quatre jours, parce qu'ils avaient des activités de loisirs et de toutes sortes, explique-t-elle. J'ai communiqué avec la STS pour essayer de faire valoir que parfois, c'est un usager qui va voir sa mère qui est malade. Ce n'est pas un rendez-vous médical, mais c'est aussi important, c'est aussi urgent.

France Croteau félicite par ailleurs la STS d'avoir répondu à sa demande, d'autant plus, souligne-t-elle, que des sociétés de transport ont limité leur service au transport médical.

« La STS a fait preuve d'ouverture face à des situations particulières, qui touchaient la vie des personnes handicapées.  »

— Une citation de  France Croteau, coordonnatrice du Regroupement des usagers du transport adapté de Sherbrooke

Selon France Croteau, la STS lui a souligné que le service sera rétabli le 22 août, mais rappelle que cela ne dépend pas d'eux, mais du sous-traitant, la firme qui a les données. On recommande à la STS de commencer à héberger ces données nominatives à l'intérieur de son réseau informatique pour que ça ne se reproduise plus.

Marc Denault affirme pour sa part que la STS travaille sur un système qui pourrait fonctionner en parallèle pour s'assurer d'avoir une autonomie et ne pas dépendre à 100 % de notre sous-traitant dans une situation similaire.

Avec les informations de Marie-Hélène Rousseau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !