•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baignade interdite temporairement au parc municipal de la rivière Émeraude

Une petite chute coule dans un bassin d'eau paisible.

Le parc municipal de la rivière Émeraude est un attrait touristique important (archives).

Photo : Radio-Canada / Élise Thivierge

La baignade est interdite au parc municipal de la rivière Émeraude depuis le vendredi 12 août. L'interdiction sera en place jusqu’à nouvel ordre en raison de la présence de coliformes totaux et E. coli supérieurs à la limite reconnue pour la baignade.

La Ville de Percé en a fait l'annonce tout en précisant que des tests approfondis sont en cours afin d’en déterminer la cause exacte de la contamination.

La mairesse de Percé, Cathy Poirier, affirme que bien que la source de contamination exacte soit inconnue, elle ne provient pas de la baignade ou de la fréquentation du site par les visiteurs. Elle viendrait plutôt d'une autre source, en amont de la chute.

On a fait des tests à la chute et en haut aussi, parce que c’était important de savoir si ça provenait de la zone de baignade. Dans ce cas-là, ça aurait été une autre problématique, explique la mairesse.

Pour l’instant, Percé ignore si la contamination s’étend à toute la rivière. En attendant les résultats des nouveaux tests effectués, la Ville invite également les visiteurs du site à ne pas en consommer l’eau.

Cathy Poirier répond aux questions du journaliste.

La mairesse de Percé, Cathy Poirier (archives)

Photo : Radio-Canada / Luc Manuel Soares

Comme la contamination pourrait s’étendre sur une vaste zone, Percé ne mettra pas en place de supervision supplémentaire pour s’assurer que les gens respectent l’interdiction de se baigner dans la rivière.

On ne peut pas tout contrôler, à part les pancartes et les affiches, on ne peut pas dire qu’à tous les coins de rivière il n’y a personne qui va se baigner. On fait les avis publics et après ça appartient aux gens de les suivre, mentionne Cathy Poirier.

Des tests préventifs

La mairesse ajoute que ce ne sont pas toutes les municipalités qui testent la salubrité des cours d’eau de leurs territoires et qu’il est fort possible que plusieurs soient contaminés quotidiennement. À Percé, c’est la deuxième année où des tests sont effectués principalement durant la saison estivale.

Avec ces tests, la Municipalité souhaite offrir un site sécuritaire au parc municipal de la rivière Émeraude.

On s’assure de sécuriser un site en particulier qui est fortement achalandé, indique-t-elle. D’ailleurs, c’est par mesure de sécurité que la Ville a décidé de faire des investissements dans ce secteur. C’est important pour nous, et on est en chemin de le faire.

La Ville espère avoir des résultats sur la source précise de contamination dans les prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !