•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nageur de Québec Nicolas Knap champion à Boston

Un homme avec un bonnet de bain et des lunettes de nage en train de nager en eau ibre.

Le nageur en eau libre Nicolas Knap en pleine action

Photo : Nicolas Knap / Alex GUILLAUME

Nicolas Knap a remporté la plus vieille course traditionnelle en eau libre aux États-Unis samedi , la Boston Light Swim.

Il a parcouru près de 13 km en plus de 3 h 20 min, un trajet reliant quatre îles dans la baie du Massachusetts au large de Boston.

Le Québécois d’origine française a pris son départ à 7 h du matin au Boston Light, un phare historique situé sur l’île de Little Brewster non loin du port naturel de Boston Harbor.

Un nageur dans l'océan se rapproche du rivage.

Nicolas Knap se dirigeant vers l'arrivée

Photo : Nicolas Knap

Les conditions climatiques étaient très bonnes , indique le nageur qui a accompli l’épreuve sans combinaison dans une eau à 17 degrés, par marée montante avec des courants favorables.

Toutefois, Nicolas Knap est déçu de son résultat, car il projetait de terminer la course plus rapidement et espérait se rapprocher du record de 2 h 20 min. Il a dû faire face à un important inconfort respiratoire qui l’a forcé à ralentir sa nage.

Nicolas Knap dans un studio de radio.

Le nageur Nicolas Knap en entrevue à Première heure

Photo : Radio-Canada / Erik Chouinard

J’étais comme en détresse ventilatoire, je ne sais pas pourquoi. Ça m’a perturbé tout au long de la course, se désole-t-il.

Malgré un souffle court, il a tout de même conservé une bonne avance sur les 19 autres concurrents. Il est le deuxième Canadien à remporter cette course historique qui existe depuis 1907.

Un sportif de tous les exploits

L’athlète n’en est pas à son premier défi en eau libre. Il a déjà traversé à la nage le détroit de Gibraltar, s’est évadé de l’île-prison d’Alcatraz pour rejoindre la côte de San Francisco et s’est rendu de Saint-Joseph-de-la-Rive à L’Île-aux-Coudres.

Il réalisera samedi prochain la première descente à la nage du fleuve Saint-Laurent de Cap-Rouge au port de Québec, un parcours de 16 km.

L’initiative, soutenue par Le Village Nordik et l’Oasis du Port de Québec, a pour but de promouvoir la baignade urbaine. C’est d’ailleurs dans le tout nouveau bain portuaire du bassin Louise que Nicolas Knap finira son parcours.

Cinq couloirs de nage aménagés au bassin Louise.

L’équivalent d’une piscine de dimension olympique avec cinq couloirs de nage de 50 m chacun est ouverte au public au bassin Louise.

Photo : Radio-Canada / Alicia Rochevrier

C’est vraiment important pour moi de dire que ça existe une place comme ça, indique le nageur. Il faut enlever les préjugés que c’est sale, bactériologiquement c’est propre, ça a été prouvé ajoute-t-il.

Depuis son arrivée à Québec il y a une dizaine d'années, Nicolas Knap a fait du fleuve Saint-Laurent son terrain de jeu de prédilection, des eaux dans lesquelles il s’entraine régulièrement, été comme hiver.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !