•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SPA de Moncton change de nom et fait peau neuve

Un chat sur l'épaule d'une femme.

La Société pour le bien-être des animaux (SBA) veut faire connaître ses programmes.

Photo : iStock

La Société de protection des animaux du Grand Moncton décide de faire peau neuve. Elle change de nom et devient la Société pour le bien-être des animaux (SBA). L'organisme veut ainsi projeter une nouvelle image et faire connaître ses programmes.

Après deux années de sondages et de consultations avec des organismes communautaires, la Société pour le bien-être des animaux lance sa nouvelle image de marque.

Un homme sourie à la caméra, un chat dans ses bras.

Christian Moger, président de la Société pour le bien-être des animaux

Photo : Gracieuseté - Christian Moger

L'objectif d'une nouvelle image est d'actualiser sa mission à l'aide d'une nouvelle identité visuelle.

« Quand on pense à notre organisme, nous ne voulons pas qu’on pense à l’attrapeur de chiens. »

— Une citation de  Christian Moger, président de la SBA

La SBA veut inviter une génération plus jeune à collaborer avec elle et désire que ce nouveau nom résonne avec d'heureuses histoires d'adoption.

Promouvoir les programmes

La Société pour le bien-être des animaux profite également de sa nouvelle identité pour faire connaître ses programmes communautaires.

Nicolette Belliveau, vice-présidente du conseil d'administration de la SBA, confirme que certains de leurs programmes n'étaient pas connus de la communauté.

Une dizaine de personnes avec l'affiche de la SBA.

L'équipe de la Société pour le bien-être des animaux (SBA) du Grand Moncton

Photo : Gracieuseté - SBA

Parmi eux, la banque alimentaire Nouvelle Chance vient en aide aux familles qui peinent à acheter la nourriture de leurs animaux de compagnie.

« C'est pour s'assurer que les contraintes financières ne séparent pas les familles de leurs animaux. »

— Une citation de  Nicolette Belliveau, vice-présidente du conseil d'administration de la SBA

Les résidents du sud-est du Nouveau-Brunswick peuvent ainsi s'approvisionner en nourriture gratuitement à travers ce programme.

Ainsi, le programme initialement créé durant la pandémie se poursuit aujourd'hui et est encore pertinent avec l'inflation, selon Nicolette Belliveau.

D'autre part, les victimes de violence conjugale peuvent désormais bénéficier d'un service de garde pour leur animal de compagnie durant leur période de transition vers un espace sécuritaire.

« L'agresseur se sert de l'animal comme outil de contrôle. Ils menacent de garder l'animal, de lui faire mal ou que la victime ne verra plus jamais l'animal. »

— Une citation de  Jamie Olsen, intervenante en situation de crise au Carrefour pour femmes

Le programme qui se nomme Pet Safety Keeping est un partenariat entre la SBA et le Carrefour pour femmes à Moncton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !