•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle phase de travaux pour améliorer la sécurité sur la route périphérique de Winnipeg

Un ouvrier sur le site de construction d'un nouvel échangeur entre le chemin St. Mary's et la route périphérique à Winnipeg, dans une image d'archives.

La construction du nouvel échangeur entre le chemin St. Mary's et la route périphérique a commencé au printemps.

Photo : partage d'images avec CityTV

Radio-Canada

Le gouvernement du Manitoba annonce la prochaine phase des travaux de reconstruction de la route périphérique de Winnipeg. Des améliorations aux voies de desserte et le renforcement de la sécurité aux accès à haut risque sont au coeur de cette nouvelle étape.

Le ministre du Transport et de l'Infrastructure du Manitoba, Doyle Piwniuk, et d'autres députés progressistes-conservateurs ont visité le chantier de construction à l'intersection du chemin St. Mary's et de la route périphérique.

En 2020, la province a annoncé qu'elle construirait un nouvel échangeur qui ferait passer la circulation sur le chemin St. Mary's au-dessus de la route périphérique. La construction a commencé ce printemps.

L'échangeur élimine la nécessité d'installer des feux de circulation à l'intersection, qui a été le théâtre de plusieurs accidents au fil des ans, rappelle M. Piwniuk.

La route périphérique permet aux automobilistes roulant sur la Transcanadienne de contourner Winnipeg et de rejoindre l'autoroute 75, qui mène à la frontière canado-américaine.

Doyle Piwniuk affirme que la sécurité sur cette roue est essentielle, vu son importance sur le plan économique.

La route périphérique est l'un des corridors économiques les plus importants du Manitoba. Nos travaux en cours sont essentiels pour assurer la circulation sur cette route de façon sécuritaire et efficace, indique-t-il.

Les nouveaux projets comprennent le parachèvement des terre-pleins, ce qui coupera l'accès à la route périphérique ouest à la route 63N.

La province prévoit également d'élargir l'autoroute 6 à quatre voies, entre la route périphérique et la voie ferrée de Prairie Dog Central et d'ajouter des voies de dépassement plus au nord. Un carrefour giratoire sera également construit à l'intersection de la route 6 et de la route provinciale 236.

Une approche près de la route 330 sera également fermée, tandis qu'une nouvelle voie de virage à droite sera ajoutée.

Le chemin d'Aimes sera prolongé au-dessus de la rivière Seine jusqu'au chemin Sainte-Anne.

Selon M. Piwniuk, il faudra 30 ans pour achever le projet de reconstruction de la route périphérique.

La province a commencé une étude de conception sur la route périphérique au nord, afin de déterminer les changements nécessaires pour répondre à la croissance prévue du trafic.

Les travaux de conception d'un nouvel échangeur en diamant à l'intersection de la route périphérique et de la route 3 devraient commencer au début de l'année prochaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !