•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pompiers de la N.-É. appelés en renfort pour les feux de forêt à Terre-Neuve

Des pompiers en uniforme, photographiés de dos, se dirigeant vers un camion de pompiers.

Les pompiers de Brooklyn et de Rawdon, en Nouvelle-Écosse, font partie de ceux d'une douzaine de services d'incendie qui ont combattu un feu de forêt, le 6 août 2022, près de Mount Uniacke, en Nouvelle-Écosse.

Photo : CBC / Jeorge Sadi

Radio-Canada

Une équipe de pompiers néo-écossais est partie à Terre-Neuve pour aider à combattre des feux de forêt tenaces.

La Nouvelle-Écosse envoie 20 de ses pompiers forestiers pour rejoindre les équipes à Gander.

Ils sont partis de Shubenacadie pour aller combattre deux incendies de forêt à Terre-Neuve, l’un près de l'autoroute de Bay d'Espoir et l’autre près du lac Paradise. Ces deux feux s'étendent ensemble sur plus de 11 000 hectares.

Le ministre des Ressources naturelles et des Énergies renouvelables, Tory Rushton, précise que les pompiers se rendront à Terre-Neuve par traversier mardi.

Nous sommes très fiers de nos pompiers et très fiers de la capacité que nous avons d'envoyer certaines de nos équipes pour aider Terre-Neuve, soutient le ministre.

Terre-Neuve-et-Labrador a finalement levé l'état d'urgence dans les régions centrales de l'île après une semaine, ce qui met fin aux avis d’évacuation pour Grand Falls-Windsor, Bishop's Falls, Botwood et la région de Coast of Bays.

Les restes d'une école brûlent.

L'école de Milltown-Head de Bay d'Espoir, à Terre-Neuve-et-Labrador, durant l'incendie du 17 janvier 2017.

Photo : Rene Jeddore/Facebook

L'incendie de la route de Bay d'Espoir est considéré comme contenu à 20 %.

Le premier ministre Andrew Furey dit que Terre-Neuve entre dans la prochaine étape de la lutte contre l'incendie.

Les responsables de la Nouvelle-Écosse soutiennent que les conditions d'incendie actuelles de la province permettent de partager les ressources avec leurs voisins. Le ministère avise tout de même que des effectifs appropriés sont maintenus pour la lutte contre les incendies dans la province.

Nous avons examiné quelles sont nos capacités ici et où elles se trouvaient dans notre province, et nous avons certainement évalué les risques et les avantages, dit le ministre Rushton. Mais nous sommes très heureux d'être capables de pouvoir partager nos pompiers en restant bien protégés durant cette saison des incendies.

La Nouvelle-Écosse est membre de l'Entente canadienne d'entraide sur le partage des ressources, qui garantit que toutes les provinces et tous les territoires obtiennent de l'aide si des incendies de forêt sont trop importants pour être maîtrisés.

C’est la province ou le territoire qui a besoin d'aide qui paie les services rendus, dans ce cas-ci Terre-Neuve-et-Labrador.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !