•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Église de Sainte-Marguerite : démolition amorcée pour faire place à 147 logements

Une clôture devant l'église Sainte-Marguerite.

La démolition de l'église du quartier Sainte-Marguerite, à Trois-Rivières, devrait prendre environ trois mois, selon le promoteur.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les travaux de démolition de l’église Sainte-Marguerite-de-Corton, à Trois-Rivières, s’amorcent ce lundi. La démolition de l’église pourrait prendre jusqu’à trois mois, selon le promoteur du projet, Georges Mouradian.

La construction de sept immeubles de trois étages devrait quant à elle commencer au printemps prochain. Chaque immeuble comportera 21 logements et un stationnement intérieur.

Au moins 15 % de ces unités seront des logements abordables, indique le promoteur. Cela représente une vingtaine de logements à coût modique sur les 147 qui seront construits.

Un programme de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) permet au promoteur d’offrir ces logements abordables. Nous avons déjà soumis notre demande qui a été acceptée au préalable, a expliqué M. Mouradian en entrevue à l’émission Toujours le matin. On va faire la demande officielle quand les plans et devis seront acceptés.

Un hommage au curé Chamberland

Le promoteur semble avoir entendu l’appel des citoyens qui demandaient à ce que la mémoire du curé Chamberland soit honorée. L’homme a contribué à bâtir le quartier Sainte-Marguerite en mettant sur pied une coopérative d’habitation.

Une cloche de l’église ornera la cour intérieure du nouveau complexe. On va récupérer une des cloches durant la démolition et on va l'installer dans la cour sous un petit chapiteau pour [commémorer] le curé Chamberland, affirme Georges Mouradian.

Cette nouvelle réjouit le conseiller du district de La-Vérendrye, Dany Carpentier, qui tire des leçons de ce dossier. Le lien entre les citoyens et le propriétaire est très important. Il faut que ces gens-là se parlent, surtout quand c’est un dossier aussi important, prenant et identitaire pour le quartier. C’est aidant pour l'acceptabilité sociale, a-t-il souligné en entrevue à Toujours le matin.

Les personnes itinérantes déplacées

Des tentes.

Certaines personnes ont trouvé refuge à l'église, mais elles se trouvent maintenant à l'extérieur du périmètre.

Photo : Radio-Canada

Toutes les personnes en situation d'itinérance qui avaient l'habitude de dormir à l'intérieur de l'église de Sainte-Marguerite ont été déplacées, a confirmé la semaine dernière le directeur général de l'organisme Point de Rue, Philippe Malchelosse.

Cinq à six personnes dormaient encore sur place au moment d'apprendre que le bâtiment allait être démoli. L'organisme Le Havre a contribué à les reloger, souligne M. Malchelosse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !