•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les maires de l’Ontario se rencontrent à Ottawa

Doug Ford parle devant les maires.

Le premier ministre Doug Ford à la Conférence annuelle de l'Association des municipalités de l'Ontario (AMO) en 2019 (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La Conférence annuelle de l'Association des municipalités de l'Ontario s’est ouverte dimanche à Ottawa. C’est la première fois depuis 2019 que l'événement se tient en personne.

L’organisation s’attend à recevoir environ 2000 participants d’ici mercredi au Centre Shaw, un nombre record.

Les maires de 444 municipalités membres seront présents, accompagnés de conseillers municipaux et de représentants de différentes organisations. Cette année, des ministres provinciaux de l’Ontario seront aussi de la partie.

Un des objectifs principaux de l'événement est notamment de créer des ponts entre les ordres gouvernementaux municipaux et provinciaux.

Les ministres du Cabinet de Doug Ford vont y participer afin de répondre aux questions des municipalités, ce qui ne passe pas sous le radar pour plusieurs.

Une femme accorde une entrevue.

Hilda Macdonald, mairesse de Leamington en Ontario

Photo : Radio-Canada

J’ai eu à joindre le premier ministre pour un enjeu concernant les travailleurs étrangers et il m’a rappelé et le dialogue continue depuis. On n'avait pas ça avant, on sent qu’ils [les élus provinciaux] savent qui nous sommes, a indiqué Hilda Macdonald, mairesse de Leamington, une petite ville de 30 000 habitants au sud de Windsor.

La crise du logement et la santé

Les maires de l’Ontario ont deux priorités qui occuperont la majeure partie de leurs discussions : la crise du logement et la santé.

Le recrutement des médecins de famille est un grand enjeu. Environ 50 % des municipalités dans l’Est de l’Ontario manquent de médecins de famille et cette statistique date d’il y a un moment déjà, donc c’est encore plus élevé maintenant, a dit pour sa part Debbie Robinson, préfète du comté de Renfrew.

Un homme accorde une entrevue.

Gary MacNamara, préfet du comté d’Essex et maire de Tecumseh

Photo : Radio-Canada

De son côté, Gary MacNamara, préfet du comté d’Essex et maire de Tecumseh, s’est dit inquiet quant à la pénurie de la main-d'œuvre à l’échelle de la province : On a besoin de travailleurs. Seulement pour l’usine de fabrication de batteries pour automobile, nous avons besoin de 700 ingénieurs!

La conférence se poursuit jusqu’à mercredi.

Avec les informations de Catherine Morasse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !