•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une 20e année réussie pour le Festival international des rythmes du monde

Un chanteur sur une scène.

Les organisateurs sont satisfaits du 20e Festival international des rythmes du monde.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Festival international des rythmes du monde dresse un bilan positif pour son 20e anniversaire.

La responsable du Festival, Sophie Bouchard, affirme que la participation a été au-delà de ses attentes.

On est hyper contents. Toute l’équipe est heureuse du succès qu’on a eu. Avec la panoplie d’artistes qu’on a mis en scène, les groupes provinciaux, canadiens locaux, on a pu voir différentes clientèles, des plus jeunes jusqu’aux grands-parents.

Les spectacles d’Alicia Moffet, de Koriass, de Fouki et de Québec Redneck Bluegrass Project, entre autres, ont été très achalandés.

Moins de musique du monde

Depuis quelques années, le Festival présente de moins en moins d'artistes d'ailleurs dans sa programmation. Sophie Bouchard se défend toutefois de délaisser le côté musique du monde. Elle affirme que les artistes étrangers seront toujours l'essence du Festival.

« Au départ, Robert et Chantale ont créé le Festival sur la base des musiques du monde, alors c’est certain que ce volet sera toujours présent. On a ajouté avec les années des artistes québécois ou canadiens pour aller chercher des personnes qui ne connaissent pas le Festival et qui ensuite découvrent la musique du monde », assure la responsable.

L’événement se termine dimanche avec une soirée hommage à Robert Hakim. Pour l’occasion, un spectacle alliant pyrotechnie et musique regroupera des pièces qui étaient chères au fondateur du Festival.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !