•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le projet d’agrandissement du MAC en suspens après des soumissions jugées trop chères

Un grand espace intérieur, avec à droite une pièce vitrée, et des gens se promenant un peu partout. Il s'agit d'une modélisation.

Le Musée d'art contemporain de Montréal prévoit presque doubler ses espaces avec son projet d'agrandissement.

Photo : Saucier+Perrotte Architectes / GLCRM & Associés Architectes

Radio-Canada

Le Musée d'art contemporain de Montréal (MAC) et ses partenaires doivent « réexaminer les conditions de réalisation » de son projet d'agrandissement, dont les travaux devaient se terminer en 2024. Les dernières soumissions, jugées trop chères, ont été refusées.

Les soumissions reçues à la suite de l’appel d’offres lancé au printemps 2022 dépassaient largement les prévisions des experts. La Société québécoise des infrastructures, en accord avec les parties prenantes, n’a pu faire autrement que de les refuser, écrit Marine Godfroy, chef des communications et du marketing du MAC, dans un courriel.

« Il est trop tôt pour donner plus de détails ou un autre échéancier à ce stade-ci. »

— Une citation de  Marine Godfroy, chef des communications et du marketing du Musée d'art contemporain de Montréal

Le projet d'agrandissement du Musée d'art contemporain de Montréal est piloté par la Société québécoise des infrastructures, en collaboration avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le MAC et la Place des Arts. Le coût des travaux était évalué à 57 millions de dollars en mars 2021.

Avec son projet d'agrandissement, le MAC veut doubler, ou presque, la superficie de ses espaces et salles d'exposition, ainsi que repenser plusieurs de ses pièces existantes.

En attendant la fin des travaux, prévue pour 2025 selon l'échéancier initial, le musée loge à Place Ville Marie.

Avec les informations de Stéphanie Gagnon, de l'émission Le 15-18

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !