•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Impériale ne sait toujours pas si une fuite s’est déversée dans le fleuve Mackenzie

L'usine de L'Impériale et ses gros tuyaux sous un ciel dégagé à Norman Wells aux Territoires du Nord-Ouest.

L'usine de l'Impériale à Norman Wells aux Territoires du Nord-Ouest.

Photo : Radio-Canada / Liny Lamberink

Radio-Canada

L’Impériale poursuit son enquête pour savoir si de l’eau produite qui s'est déversée dans son usine de Norman Wells s’est retrouvée dans le fleuve Mackenzie aux Territoires du Nord-Ouest.

« L’eau produite » est un sous-produit de la production pétrolière et gazière.

Ce suivi a été déclenché en réponse à des inquiétudes soulevées par des habitants de Fort Good Hope qui ont fait part de contaminants à la surface du fleuve au début du mois.

Dans un courriel, la pétrolière affirme surveiller la qualité de l’eau et qu’elle ne constate pas de risque pour la santé. Au mois d’août, les habitants de Fort Good Hope profitent des beaux jours pour s'adonner à la pêche, a expliqué Edwin Erutse, le président de la Yamoga Land Corporation.

Selon l'Impériale, un consultant environnemental venu de l'extérieur a prélevé des échantillons d’eau chaque 20 kilomètres à partir de l’île Goose, près de Norman Wells, soit 100 kilomètres au total.

D’autres échantillons ont été prélevés à Fort Good Hope.

L'entreprise n'a pas indiqué le résultat de ces prélèvements.

La fuite de 55 000 litres d’eau produite a été déclarée à Environnement et Ressources naturelles des T.N.-O. le 27 juillet. La fuite a eu lieu entre les îles Goose et Bear.

D'après les informations de Luke Carroll

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !