•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des clientes se déplacent en autobus pour appuyer un organisme de bienfaisance

Des clientes regardent des robes dans un des magasins d'occasion de la Women in Need Society à Calgary

Des clientes dans un des magasins d'occasion de la Women in Need Society à Calgary

Photo : Radio-Canada / Helen Pike

Radio-Canada

Une quarantaine de personnes ont fait une tournée de trois des six magasins d’occasion de la Women in Need Society (WINS) à bord d’un autobus pour appuyer cette association d’aide aux femmes à Calgary.

L’organisme, qui a organisé l’évènement, souhaitait mieux faire connaître ses programmes communautaires. Il s’agit notamment de son programme de formation professionnelle et de celui qui donne des biens essentiels, comme des vêtements et de la nourriture, à des femmes et des familles démunies.

C’est bien de faire des achats dans des magasins d’occasions, car non seulement nous faisons des économies, mais nous aidons à protéger l’environnement , explique Melissa Mathison, une des clientes de WINS ayant embarqué dans l’autobus.

Selon la directrice d’entreprise sociale auprès de WINS, Cathi Kolochuk, ce premier lancement d’un autobus destiné à faire des achats a été un succès, car les places ont été prises d’assaut.

C’est incroyable les réponses que nous avons obtenues , dit-elle. Nous proposons [aux clients] de faire des achats de façon très digne, comme dans n'importe quel autre magasin.

L’organisme de bienfaisance dit ne pas avoir suffisamment de biens à sa disposition pour répondre à la demande. D’après Mme Kolochuk, la hausse du coût de la vie et l’arrivée de réfugiés venus d’Ukraine et d’Afghanistan jouent un rôle dans cette demande.

La WINS donne des biens matériels d’environ 500 000 $ chaque année à des membres de la communauté, dit Mme Kolochuk. L'organisme est à la recherche de meubles actuellement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !